Municipale 2020 à Paris : Oui, Anne Hidalgo a bien pris le métro pour se rendre au débat sur LCI

FAKE OFF Sur les réseaux sociaux, la maire de Paris est accusée d'avoir menti en affirmant s'être rendue dans les locaux de LCI en métro ce mercredi

Alexis Orsini
— 
Anne Hidalgo sur le plateau de LCI, le 4 mars 2020.
Anne Hidalgo sur le plateau de LCI, le 4 mars 2020. — Jacques Witt/SIPA
  • Interrogée, comme tous les autres candidats à la mairie de Paris conviés au débat de LCI, ce mercredi, sur le moyen de transport qu'elle avait utilisé pour se venir sur le plateau, Anne Hidalgo a affirmé être venue en métro.
  • Elle a toutefois hésité, affirmant avoir pris « la ligne 1 puis la ligne 9 » avant d'ajouter « ou la ligne 3, je ne me souviens plus », ce qui suscite de vives réactions chez certains de ses adversaires politiques qui l'accusent d'avoir menti.
  • La maire de Paris a pourtant bien pris le métro pour se rendre dans les locaux de la chaîne, comme 20 Minutes a pu le vérifier.

Dès sa première intervention au cours de « La grande confrontation », le débat entre sept candidats à la mairie de Paris organisé par LCI – en partenariat avec 20 Minutes et RTL –, Anne Hidalgo a provoqué de nombreuses réactions sur les réseaux sociaux. Notamment chez certains de ses adversaires aux municipales, comme Marie-Laure Haurel, porte-parole d’Agnès Buzyn.

« La Grande confrontation Paris ou Le Grand mensonge Paris ?… Anne Hidalgo est soi-disant venue en métro… mais elle ne se souvient plus sur quelle ligne elle est venue ni à quelle station de métro elle est sortie », a-t-elle ainsi tweeté, en partageant l’extrait vidéo de cette intervention.

Lors de cette séquence introductive, la maire de Paris avait en effet déclaré, en réponse à une question de David Pujadas sur son « moyen de locomotion » pour rejoindre le plateau de LCI : « Je suis venue en métro, voilà. La ligne 1 puis la ligne 9… […] ou la ligne 3, je ne me souviens plus mais je suis descendue ici, tout près ». Et d’ajouter dans la foulée à David Pujadas être une « usagère régulière » du métro.

FAKE OFF

Si Anne Hidalgo a d’abord évoqué un changement sur la ligne 9 avant de se reprendre pour mentionner la ligne 3, le trajet en métro le plus simple pour se rendre de l’hôtel de ville de Paris aux locaux de LCI, à Boulogne-Billancourt (Hauts-de-Seine), consiste bien à prendre les lignes 1 puis 9. Plus précisément, selon le site de la RATP, de l’arrêt « Hôtel de ville » jusqu’à « Franklin-Roosevelt », pour y effectuer un changement et prendre la ligne 9 jusqu’à l’arrêt « Porte de Saint-Cloud », avant de marcher environ dix minutes jusqu’aux locaux – ou « cinq grosses minutes » selon la chaîne.

Les soutiens d’Anne Hidalgo n’ont pas manqué de partager, ce jeudi, des photos de la maire de Paris dans le métro tweetées en début de matinée par Eric Plumer, l’ancien chef du service d’ordre du Parti socialiste (et formateur d'un certain Alexandre Benalla).

« Les photos ont bien été prises hier »

« Anne Hidalgo dans le métro ligne 1 et 9 sortie porte de saint Cloud pour aller au débat LCI », a-t-il ainsi indiqué en légende de ces deux clichés montrant respectivement Anne Hidalgo au milieu d’une rame bondée, puis la maire de Paris assise sur un siège de la ligne 1, aux côtés notamment d’Audrey Pulvar, ancienne journaliste, qui a rejoint sa campagne il y a quelques mois.

Si Eric Plumer n’a pas donné suite à nos sollicitations, Audrey Pulvar nous confirme ce trajet : « Les photos ont bien été prises hier, nous sommes partis vers 18 heures d’Hôtel de ville avec la ligne 1 du métro puis nous avons changé à Franklin-Roosevelt pour prendre la 9. Nous étions plusieurs au sein de ce petit groupe, dont Emmanuel Grégoire [premier adjoint d’Anne Hidalgo]. Entre la consultation de son téléphone et la conversation, Anne Hidalgo s’est plutôt laissée guider par l’équipe. »

« A un moment, quelqu’un dans le groupe a pris une photo pour rigoler, et c’est bien Eric Plumer, qui assure la sécurité d’Anne Hidalgo pendant sa campagne. Plusieurs personnes l’ont saluée pendant le trajet, deux personnes lui ont notamment souhaité bon courage sur la ligne 1, où nous avons pu nous asseoir car il n’y avait pas trop de monde, puis sur la ligne 9, plus remplie », poursuit Audrey Pulvar. Et d’ajouter : « Il serait faux de dire qu’Anne Hidalgo ne se déplace qu’en métro mais on le prend souvent ensemble pendant la campagne et elle aime marcher par ailleurs. »

Enfin, selon nos informations, les candidats participant au débat avaient été prévenus à l’avance qu’ils seraient interrogés sur leur mode de transport. Ce que reconnaît Audrey Pulvar : « On nous avait dit que cette question [du moyen de locomotion] serait posée. »

Le mode de transport d’Anne Hidalgo lui avait en outre déjà été reproché en décembre 2017, à la faveur d'une enquête vidéo du site Caradisiac, affirmant que la maire de Paris prônait l’usage du métro mais se déplaçait quasi-exclusivement en voiture. Contactée par 20 Minutes sur ce point, la mairie de Paris n’a pas donné suite à nos sollicitations avant la parution de l’article. Mais elle indiquait en 2017 à nos confrères de Capital que « pour se déplacer, Anne Hidalgo alterne régulièrement les modes de transports, en fonction de ce qui est le plus pratique. »