Coronavirus : Une trentaine de chercheurs spécialisés réunis autour d’Emmanuel Macron jeudi

RECHERCHE MEDICALE Parmi les invités, le laboratoire Sanofi qui développe un vaccin, et Gilead, qui travaille sur un traitement

20 Minutes avec AFP
— 
Image d'illustration de la recherche contre le coronavirus.
Image d'illustration de la recherche contre le coronavirus. — KENA BETANCUR / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Médecins, scientifiques, responsables de laboratoires… Une trentaine de chercheurs engagés dans la lutte contre le coronavirus sont conviés à l’Elysée jeudi après-midi. Les ministres de la Santé Olivier Véran et de la Recherche Frédérique Vidal seront présents.

L’objectif de cette réunion autour d'Emmanuel Macron est de « faire un point collectif sur l’état des lieux du virus et des solutions » pour faire face à la crise, a précisé l’Elysée. Il s’agit aussi d’encourager « la coopération entre tous les acteurs, qu’ils soient publics ou privés » et de « vérifier la fluidité des relations entre eux pour que des solutions soient apportées dans les meilleurs délais », a-t-il ajouté.

Un agenda présidentiel bouleversé

Ont été conviés les responsables, dont le professeur Jean-François Delfraissy, du réseau REACTing, un partenariat pluridisciplinaire sur les maladies infectieuses et la lutte contre les épidémies, créé en 2016 par l’Inserm avec l’Institut Pasteur, le CNRS et l’IRD. Il lui a été confié en janvier le soin de coordonner l’information sur le virus.



Seront également présents des responsables de l’Agence nationale de la Recherche, ainsi que des dirigeants de quatre laboratoires privés : BioMérieux, qui développe des tests de diagnostic, ABBVIE, qui a produit un traitement contre le SRAS, Gilead, qui travaille sur un projet de traitement, ainsi que Sanofi, qui développe un vaccin.

Emmanuel Macron a modifié son agenda cette semaine afin de « se concentrer pleinement sur le suivi de la gestion de la crise du coronavirus », a expliqué lundi la présidence. Il s’est rendu mardi au Centre opérationnel de régulation et de réponse aux urgences sanitaires et sociales (CORRUSS) du ministère de la Santé, pour saluer ses agents et faire le point de la situation. La France est « entrée dans une phase qui va durer des semaines et sans doute des mois » pour lutter contre le coronavirus, a-t-il alors averti, en ajoutant que « la mobilisation de tout le pays » était « absolument décisive ».