Coronavirus : Leur voyage scolaire est suspendu, les lycéens gersois en route pour l'Espagne font demi-tour à Pau

EPIDEMIE Le ministère de l’Education nationale a suspendu les voyages scolaires vers l’étranger et les régions françaises touchées par un regroupement de cas de coronavirus

N.S.
— 
Les lycéens de Mirande sont retournés dans leur établissement alors qu'ils auraient dû partir en voyage scolaire. Illustration.
Les lycéens de Mirande sont retournés dans leur établissement alors qu'ils auraient dû partir en voyage scolaire. Illustration. — Konrad K. / Sipa

De nombreux adolescents français ont appris avec un certain fatalisme qu’ils ne partiraient pas à l’étranger avec leur classe, après l’annonce faite dimanche par le ministère de l’Education nationale de suspendre les voyages scolaires, notamment vers l’étranger. Mais pour certains, la conséquence du passage au stade 2 du plan contre le coronavirus a été plus cruelle, comme pour ces 49 lycéens gersois de Mirande et les trois enseignants qui les accompagnaient.

Partis dimanche vers 16 h 30 pour un long trajet en autocar vers l’Andalousie, ils n’ont pas pu aller plus loin que Pau, à même pas 100 km de chez eux, rapporte Le Journal du Gers. Les organisateurs du voyage ont en effet reçu des consignes pour rebrousser chemin, en raison des mesures gouvernementales qui venaient d’être officialisées.