C’est l’heure du BIM : Sommet franco-italien sur le coronavirus, exploit de l’OL et tarifs bancaires illisibles

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X.M.
— 
Emmanuel Macron et Giuseppe Conte, le 18 septembre 2019 à Rome, lors d'une conférence de presse commune.
Emmanuel Macron et Giuseppe Conte, le 18 septembre 2019 à Rome, lors d'une conférence de presse commune. — Alberto PIZZOLI / AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair…

Macron à Naples pour un sommet avec l’Italie perturbé par le coronavirus

Alors que l’épidémie se développe très rapidement en Italie, le président français, Emmanuel Macron, et le Premier ministre italien, Giuseppe Conte ont décidé de maintenir le sommet franco-italien à Naples aujourd’hui. Les discussions devraient principalement porter sur le nouveau coronavirus, alors que l’Italie compte pour l’heure 400 personnes infectées et 12 décès.

L’épidémie se propage si vite que ce sujet est devenu la principale préoccupation des gouvernements à travers le monde. Le président américain a par exemple choisi de rassurer ses concitoyens mais aussi les marchés boursiers par le biais d’une conférence de presse mercredi soir depuis la Maison-Blanche. Principale mesure annoncée par Donald Trump : la désignation de son vice-président Mike Pence pour coordonner la lutte contre la maladie.

Comment l’OL a-t-il pu sortir « un match presque parfait » contre la Juve ?

C’est un véritable exploit que sont allés chercher les joueurs de l’Olympique Lyonnais en Ligue des champions mercredi soir. Seulement 7es en Ligue 1, les Lyonnais ont ainsi livré leur plus grand match depuis dix ans dans une phase finale européenne, mercredi contre la Juventus (1-0). 20 Minutes revient pour vous sur ce match qui restera dans les annales du foot français.

L’UFC-Que Choisir dénonce l’illisibilité des tarifs bancaires

Selon une étude du Comité consultatif du secteur financier (CCSF), la grande majorité des tarifs bancaires en 2020 sont stables ou en baisse. Toutefois, cette bonne nouvelle pour les consommateurs est à relativiser. La lisibilité de ces tarifs est en effet devenue difficile, dénonce pour sa part l’association de consommateurs UFC-Que Choisir. Nous revenons pour vous sur les différentes hausses et baisses imposées depuis janvier par votre banque.