Réforme des retraites : Nouvelle réunion à Matignon avec syndicats et patronat

SYSTEME UNIVERSEL Le gouvernement, qui avait convoqué cette réunion, tenait à faire un bilan d’étape de la réforme des retraites

20 Minutes avec AFP

— 

Edouard Philippe et Muriel Pénicaud, le 13 février 2020 à Matignon.
Edouard Philippe et Muriel Pénicaud, le 13 février 2020 à Matignon. — STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

A l’approche de la « conférence de financement » de la réforme des retraites, Edouard Philippe a reçu ce jeudi matin les partenaires sociaux pour « faire un bilan » des concertations, alors que les débats doivent reprendre lundi à l’Assemblée.

Arrivés peu avant 9 heures, les représentants des organisations syndicales (CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, CFTC, Unsa) et patronales (Medef, CPME, U2P) devaient s’entretenir avec le Premier ministre, la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ainsi que les secrétaires d’Etat Laurent Pietraszewski (Retraites) et Olivier Dussopt (Fonction publique).

Emploi des seniors et minimum de pension

Cette réunion multilatérale, annoncée fin janvier par Edouard Philippe, vise à « faire un bilan des travaux engagés » en début d’année « sur les questions de pénibilité, d’emploi des seniors, du minimum de pension » et les « transitions » entre les 42 régimes de retraite actuels et le « système universel » voulu par Emmanuel Macron.

Le Premier ministre avait souhaité que « les éléments éventuels de conclusion ou en tout cas les éléments d’avancées puissent être pris en compte » par les députés, qui débuteront lundi l’examen en séance publique du projet de loi présenté fin janvier par le gouvernement.

Les partenaires sociaux devront également en tenir compte dans le cadre de la « conférence de financement » chargée de proposer des solutions pour « atteindre l’équilibre » du système de retraite d’ici 2027. Le déficit est pour l’heure estimé à 12 milliards d’euros par an à cette échéance, mais cette prévision pourrait varier en fonction d’éventuelles annonces du gouvernement.