Saint-Etienne : Un amphi de l’université évacué après une fausse alerte au coronavirus

MAUVAISE BLAGUE Ce mardi après-midi, deux jeunes ont fait évacuer l’un des amphithéâtres de l’université Jean-Monnet en faisant croire à une possible contamination du campus

E.F.

— 

Illustration dans un amphithéâtre.
Illustration dans un amphithéâtre. — Patrice Magnien/20 Minutes

La mauvaise blague a été de courte durée. Mais suffisamment crédible pour créer un moment de panique au sein de l’université Jean-Monnet à Saint-Etienne (Loire). Ce mardi après-midi, deux jeunes vêtus de blouses blanches et de masques sont entrés dans un amphi du campus de la Tréfilerie et ont ordonné à des étudiants en première année de droit d’évacuer les lieux, en brandissant la menace d’une contamination possible du campus au coronavirus. 

Une menace prise aux sérieux par les étudiants qui se sont exécutés, des personnes contaminées par le virus en Haute-Savoie étant hospitalisées depuis le week-end dernier à Saint-Etienne.

Les deux plaisantins n’ont pas tardé à être repérés et interceptés par les agents de sécurité de la fac, rapporte Le Progrès. L’université, qui a regretté auprès de nos confrères un « mauvais canular », n’était pas en mesure de confirmer ce mardi si les deux garçons font partie des étudiants de la fac. Une enquête en interne devrait permettre de le préciser rapidement.