Tempête Ciara : Les habitants d'un village corse confinés à cause des incendies ...

LIVE Revivez avec nous en direct les dernières évolutions de la tempête Ciara.

M.F & J.-L. D.

— 

Vue d'un incendie s'éteignant à Pietracorbara en Corse le 10 février 2020, lors de la tempête Ciara
Vue d'un incendie s'éteignant à Pietracorbara en Corse le 10 février 2020, lors de la tempête Ciara — PASCAL POCHARD-CASABIANCA / AFP

L’ESSENTIEL

  • Lundi soir, environ 15.000 foyers étaient toujours privés d’électricité après le passage de la tempête Ciara en France.
  • Météo France maintient la vigilance orange dans cinq départements dans la moitié nord de l'Hexagone.

EN SAVOIR PLUS

VIDEO

 

23h05 : C'est la fin de ce live, merci de l'avoir suivi avec nous

Toutes les informations concernant la tempête Ciara sont à retrouvé sur le site de 20 Minutes.

17 h 15 : Record de chaleur en Corse 

 

16 h 45 : Des pompiers du Gard en renfort

 

16 h 15 : Les autorités ordonnent le confinement des habitants d'un village

Les autorités ont ordonné mardi le confinement des habitants du village de Sari-Solenzara, en Corse-du-Sud, après la reprise, sous l'effet de vents violents, de l'incendie qui a déjà brûlé depuis une semaine environ 2.000 hectares de végétation autour de Quenza et Bavella.

«Une mesure de confinement du village de Sari et du hameau de Togna a été décidée par le commandant des opérations de secours. L’information des habitants est effectuée au porte à porte par la gendarmerie de Corse», a annoncé la préfecture de Corse-du-Sud dans un communiqué. Sari-Solenzara compte environ 1.400 habitants, mais les autorités ne savaient pas dans l'immédiat combien de personnes étaient chez elles mardi après-midi.

15 h 00 : 12 départements se trouvent en vigilance orange
Vigilance orange Vent pour les Alpes-Maritimes (06), la Corse du Sud (2A) et la Haute-Corse (2B). D'autre part, la Seine-Maritime et l'Eure sont en vigilance orange Crues sur la Seine aval.
Vigilance orange pour Vagues-Submersion sur le Finistère (29), les Côtes-d'Armor (22), le Morbihan (56), Ile et Vilaine (35), Manche (50), Loire-Atlantique (44), Somme (80), Pas-de-Calais (62), Seine-Maritime (76).

 

13h20 : Un mort en Suisse, huit au total en Europe

La tempête Ciara a fait un mort en Suisse, portant à huit au moins le nombre de personnes tuées en Europe en raison des vents violents et des intempéries qui ont balayé une grande partie du continent. Il s’agit d’un automobiliste de 36 ans, dont la voiture a été heurté par la remorque d’un camion déportée par le vent, près de Fribourg (ouest) lundi. Trois autres personnes ont été blessées dans cet accident, selon les médias suisses.

Dans la nuit de lundi à mardi des rafales atteignant jusqu’à 202 km/h ont également été enregistrées dans le canton d’Uri (centre), selon les services météorologiques, avant une diminution des vents mardi. Une ligne à haute tension a été arrachée dans la nuit dans le canton de Nidwald (centre), provoquant un début d’incendie de forêt rapidement maîtrisé. Un quartier proche a été privé d’électricité.

11 h 50 : Notre article sur les Alpes-maritimes
A lire ici 

 

11 h 45 : Cinq départements en vigilance orange « vagues submersions »

Cette vigilance concerne, selon le dernier bulletin émis à 10H00 par Météo France l’Ille-et-Vilaine, la Manche, le Pas-de-Calais, la Somme et la Seine-Maritime (ce dernier département en raison des crues de la Seine). Les autorités enjoignent les automobilistes d’éviter de rouler en bord de mer.

Plusieurs milliers de foyers étaient privés d’électricité dans le Nord (1.800 Nord et 2.500 dans le Pas-de-Calais) et l’Est (1.300 en Alsace et Haute-Saône et 3.000 en Lorraine).

Le vent a de nouveau soufflé fort cette nuit en Alsace. La chute d’un arbre a arraché une caténaire, entraînant la suppression de plusieurs TER entre Strasbourg et Sélestat.

La tempête Ciara, qui sévissait mardi matin en direction de la Mer de Norvège, a fait au moins sept morts en Europe et plusieurs blessés, entraînant sur son passage des centaines d’annulations de vols et de trains.

11 h 30 : La Corse ravagée

Forêt en proie aux incendies, mer déchaînée, la Corse subit de plein fouet des vents violents ce mardi. 

A Bastia, sous une température printanière de 21°C, une valse de détritus, branches, sacs plastiques et cartons virevoltaient emportés par des rafales de vent tourbillonnant, a constaté une journaliste de l'AFP. 

Dans les rues, certains piétons étaient déséquilibrés, le mobilier des terrasses entraîné par le vent, les scooters et poubelles renversés sur la chaussée. 

Sur la mer Méditerranée, des débuts de trombe marine (petite tornade) étaient visible depuis le port plongé dans un brouillard d'écume. Le trafic maritime a été interrompu toute la journée par mesure de précaution.

Placée depuis lundi en vigilance orange, l'île de Beauté enregistre des vents soufflant violemment, jusqu'à 219 km/h au sémaphore du Cap Corse, selon Météo France. Le record était de 225 km/h en janvier 2018.

Dans la région bastiaise, les rafales ponctuelles ont atteint en cours de matinée 130 à 160 km/h. Ces vents devraient toutefois faiblir progressivement mardi en cours d'après-midi.

Plusieurs incendies se sont déclenchés en Haute-Corse dans la nuit de lundi à mardi à la suite de ces vents violents. L'un d'entre eux a déjà ravagé 250 hectares de forêt au sud de Bastia, à Olmeto-di-Tuda. En raison des conditions météos aucun moyen aérien ne pouvait être engagé, ont précisé les pompiers.

Près de 2.000 foyers étaient privés d'électricité au petit matin en Haute-Corse, selon la préfecture. Ce coup de vent sur la Corse oblige à détourner tous les vols à destination de Calvi vers Bastia.

11 h 10 : Neuf départements encore en vigilance orange

Les Côtes-d'Armor (22), le Finistère (29) et le Morbihan (56) sortent de l'alerte.

 

10 h 10 : 120 pompiers mobilisés pour un incendie au sud de Bastia

Annonce la préfecture des Haute-Corse, qui ne déplore aucun blessé pour le moment. 

10h00 : Alerte vents violents dans les Alpes-Maritimes

La préfecture alerte d'une vigilence orange « Vents violents » toujours en cours dans le département, avec une fin de phénomène prévu à midi ce mardi 11 février. Les rafales de nord-ouest ont atteint 110 à 130 km/h.

9 h 15 : Deux incendies menaçants en Corse

Deux incendies menacent encore la Corse ce mardi selon France Bleu RCFM. Le premier à Olmeta di Tuda, au sud de Bastia, le deuxième dans le Cap-Corse. 320 hectares de végétation auraient déjà brûlé selon nos confrères.

8h15: L'université de Corse fermée ce mardi

 

7h55 : Des rafales de vent à 220 km/h en Corse

Au cours des prochaines heures, ce mardi matin, les vents d’ouest sud-ouest vont continuer de souffler violemment avec des rafales de 150 à 210 km/h, de la Balagne au Cap Corse et vers Sagro.

Sur la région bastiaise, le vent continue de se renforcer et les rafales ponctuelles atteignent en cours de matinée 130 à 160 km/h. Ces vents devraient faiblir progressivement mardi en cours d’après-midi.

Ce coup de vent sur la Corse oblige à suspendre toute activité portuaire mardi au départ de Bastia et de l’Ile Rousse, et à détourner tous les vols à destination de Calvi vers Bastia, a annoncé la préfecture.

Bonjour à tous et bienvenue dans ce live. Aujourd’hui encore, nous allons suivre l’évolution de la tempête Ciara qui touche la France. C’est parti !