Lyon : Pourquoi la torche de Feyzin risque de cracher des panaches de fumée dans les prochaines semaines

ENVIRONNEMENT La raffinerie de Feyzin entame près de Lyon un chantier de sept semaines nécessitant l'arrêt des unité de raffinage

L.M.

— 

Le 8 décembre 2016. Suite à un incident, la raffinerie de Feyzin crache d'importantes fumées noires.
Le 8 décembre 2016. Suite à un incident, la raffinerie de Feyzin crache d'importantes fumées noires. — J.M

Lorsqu’elle s’enflamme, c’est toujours impressionnant, par le bruit et les fumées qui s’en échappent. La torche de la raffinerie de Feyzin, près de Lyon, va être utilisée prochainement lors de travaux de maintenance prévus sur le site, situé le long de l'A7.

A partir du 14 février et pendant sept semaines, la plateforme sera en chantier et les unités de raffinage à l’arrêt afin d’apporter des améliorations techniques et de renforcer la sécurité des installations, indique ce lundi Total, dans un communiqué. Des travaux destinés «à réduire la consommation énergétique et les émissions de CO2».

La torche de la raffinerie sera utilisée, durant les phases d’arrêt puis de redémarrage des unités de raffinage, pour brûler des excédents de gaz qui ne peuvent pas être stockés ni relâchés à l’état gazeux dans l’atmosphère. Leur évacuation par la torche risque de générer de la fumée et du bruit, poursuit l’exploitant qui s’engage « à prendre toutes les dispositions afin de minimiser les nuisances sonores et visuelles et de limiter l’utilisation des torches ».