Marseille : Le responsable des assises de l’habitat de la métropole loue des logements indignes

INSALUBRITE Selon Marsactu, Jacques Ansquer, responsable des assises de l’habitat organisées par la métropole, loue plusieurs logements indignes

A.M.

— 

Habitat indigne - Illustration.
Habitat indigne - Illustration. — JOBARD/SIPA

Le responsable des assises de l’habitat organisé par la métropole, propriétaire de logements indignes. Le site d’investigation Marsactu, révèle que Jacques Ansquer loue plusieurs taudis dans le 8e arrondissement de Marseille. Alors même que ce dernier était nommé par Martine Vassal, présidente de la métropole et candidate LR aux municipales, à la tête des assises de l’habitat, des rencontres censé faire émerger des propositions concrètes pour lutter contre l’habitat indigne à Marseille.

Du « dépannage » sur plusieurs années

Celui qui est aussi l’ancien président de la Banque alimentaire des Bouches-du-Rhône est propriétaire de sept appartements dans une résidence dégradée du 8e arrondissement. Il vit dans une imposante bâtisse à quelques mètres de là. Marsactu décrit des appartements de 9 m2 sans chauffage, sans toilettes, un bac de douche séparé de l’évier de la cuisine par un rideau blanc, des fuites, des traces d’humidité, des fenêtres qui ferment mal, des nuisibles, et aucune aération pour des loyers compris entre 300 et 400 euros.

Jacques Ansquer, qui apparaît en premier sur la liste des soutiens de Martine Vassal pour les municipales dans une tribune publiée en novembre dernier, se défend d’être « un marchand de sommeil ». Selon lui, il « contribue à sortir les gens de la rue. Ces chambres, c’est du dépannage ». Pourtant des habitants, dont certains sont dans un « état complexe au niveau psychologique », disposent de bail de plusieurs années selon le site web.