Réforme des retraites : Quatre syndicats de la RATP appellent à une « journée morte » le 17 février

MOBILISATION L’Unsa, SUD, FO et Solidaires appellent aussi leurs agents à se mobiliser le 20 février

20 Minutes avec AFP

— 

La station Porte de Versailles fermée lors de la grève contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019.
La station Porte de Versailles fermée lors de la grève contre la réforme des retraites, le 5 décembre 2019. — ISA HARSIN/SIPA

Quatre syndicats de la RATP, dont l’ Unsa, première organisation de l’entreprise, ont appelé vendredi à « une journée morte » le 17 février sur tous les réseaux de la régie pour obtenir « le retrait » de la réforme des retraites.

Dans un communiqué commun, l’Unsa, SUD, FO et Solidaires appellent les agents à « se mettre en grève le 17 février », mais aussi à « se mobiliser le 20 février » pour manifester et participer « à toutes les actions interprofessionnelles organisées pour exprimer le rejet du projet gouvernemental ».

« Un lundi noir dans les transports »

Les quatre syndicats, qui représentent ensemble près de 50 % des agents, « rappellent leur opposition ferme et déterminée à la mise en place du système de retraites par points ». « Depuis le 5 décembre 2019, les assemblées générales de grévistes de la RATP se sont unanimement prononcées contre ce projet de loi, et en faveur de son retrait pur et simple », notent-ils.

Jeudi, le pôle traction de l’Unsa-RATP avait déjà demandé à « l’ensemble des salarié(e) s métro et RER (de) se mobiliser très massivement pour un lundi noir dans les transports » le 17 février, jour où débutera l’examen du projet de réforme des retraites, en séance, à l’Assemblée nationale.

Les agents de la RATP ont entamé leur grève contre la réforme des retraites le 5 décembre. Ils avaient voté le 17 janvier​ dans la plupart de leurs assemblées générales la suspension du mouvement de grève, afin de « reprendre des forces » avant de se mobiliser à nouveau le 24 janvier, jour de la présentation du projet de réforme en Conseil des ministres.