Le gouvernement crée un « pass numérique » pour aider ceux qui ne maîtrisent pas Internet

FORMATIONS En 2017, 6,7 millions de Français affirmaient ne jamais se connecter jamais à Internet

20 Minutes avec AFP

— 

Un homme sur son ordinateur (image d'illustration).
Un homme sur son ordinateur (image d'illustration). — Pixabay

Des mesures pour réduire la fracture numérique. Cédric O, secrétaire d’Etat au numérique, a annoncé la création d’un « pass numérique », qui prendra la forme de chèques-formation. Ils permettront aux Français éloignés des nouvelles technologies de se former, d’apprendre à utiliser un ordinateur et à se débrouiller sur Internet.

Distribués par des services publics de proximité ou des associations, ces carnets de plusieurs chèques seront destinés aux Français exclus du numérique qui souhaitent être formés, notamment pour avoir accès aux services publics en ligne. Expérimenté l’an dernier, ce dispositif sera étendu à tout le territoire grâce à un programme de 30 millions d’euros financé à parts égales entre l’Etat et les collectivités. « On espère aller bien au-delà de 30 millions d’euros, par la participation de certains opérateurs comme Pôle emploi, ou des entreprises privées…. On lance un peu un appel aujourd’hui », a précisé Cédric O.

Une aide pour les démarches en ligne

Parallèlement, Cédric O a annoncé le lancement d’une nouvelle expérience : le service Aidants Connect, qui permettra à un aidant professionnel de réaliser dans un cadre sécurisé des démarches administratives en ligne à la place d’une personne ne parvenant pas à les faire seule.

Le dispositif sera testé dans « 13 structures situées dans dix départements (bibliothèque, centre social, secrétariat de mairie, Espaces France services…) », a détaillé Cédric O. « Quand on parle de fracture numérique, il y a évidemment un biais générationnel avec un certain nombre de personnes âgées », a-t-il expliqué à l’AFP. Cependant, a-t-il ajouté, « j’étais à l’instant au CCAS (Centre communal d’action sociale) d’Anglet et on me disait qu’il y avait aussi un problème parmi les jeunes. Ils savent jouer à Fortnite et aller sur Snapchat, mais dès lors qu’il s’agit de s’inscrire à Pôle Emploi ou de faire un CV, c’est plus difficile ».

Un million de chèques en 2020

Selon des chiffres cités par le gouvernement et les acteurs du secteur, 6,7 millions de Français ne se connectaient jamais à Internet en 2017, tandis que 7 millions se disaient mal à l’aise dans leur utilisation du numérique et d’internet. Or, savoir se servir d’Internet est désormais nécessaire pour réussir à accomplir une série de démarches administratives, à commencer par l’obtention d’une carte grise ou d’un permis de conduire.

Cédric O avait promis à son arrivée au gouvernement en avril 2019 de faire de l’inclusion numérique une de ses trois grandes priorités, avec la régulation d’Internet et le renforcement des entreprises tech françaises.

Pour l’instant, un seul opérateur de passes numériques, Aptic, a été labellisé par le gouvernement pour éditer ces chèques. Il a pour l’instant émis 50.000 chèques et prévoit d’en avoir émis un million d’ici la fin 2020. La société a référencé 330 lieux de « médiation numérique » où il est possible de se former, et prévoit d’en avoir « plus de mille à la fin de 2020 ».