Lyon : L’enseignant de l’université Lyon 1, détenu en Turquie depuis mai, a été acquitté par la justice

JUSTICE Tuna Altinel, opposé à la politique menée par Ankara à l’encontre des Kurdes, était poursuivi pour « propagande terroriste »

L.T avec AFP

— 

Tuna Altinel, mathématicien et enseignant à l'universitaire Lyon-1
Tuna Altinel, mathématicien et enseignant à l'universitaire Lyon-1 — Yasin AKGUL / AFP

Après plus de neuf mois passés en Turquie, dont 81 jours en détention, Tuna Altinel devrait pouvoir rentrer en France prochainement. Cet universitaire, qui enseigne à l’université Lyon 1, a été acquitté vendredi par la justice turque lors de son procès pour « propagande terroriste ».

L’homme s’était rendu dans son pays natal an avril 2019 pour quelques jours de vacances. Mais il avait été arrêté par les autorités, accusé dans un premier temps d’appartenir à une « organisation terroriste ».

Passeport confisqué

Il lui était reproché d’avoir participé à une réunion d’une amicale Kurde en France en février 2019. A la suite de son arrestation, l’enseignant avait passé 81 jours en détention avant d’être libéré, mais les autorités turques avaient confisqué son passeport.

Dans un communiqué, l’université de Lyon 1 s’est réjouie de cet acquittement « qui est une grande victoire pour la liberté d’expression ». Elle a aussi exprimé sa « hâte de le retrouver prochainement ».