C'est l'heure du BIM : Le Coronavirus met Wuhan en quarantaine, le sud-ouest en alerte rouge et un vapotage nocif

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)

M.C.

— 

Un panneau à l'aéroport de Pékin affiche un vol en provenance de Wuhan annulé, le 23 janvier 2020.
Un panneau à l'aéroport de Pékin affiche un vol en provenance de Wuhan annulé, le 23 janvier 2020. — Mark Schiefelbein/AP/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Coronavirus : Vols et trains suspendus au départ de Wuhan pour enrayer la propagation

Ce n’est pas une quarantaine, mais on s’en rapproche. Les transports ferroviaire et aérien étaient suspendus jeudi au départ de Wuhan, la ville du centre-est de la Chine où est apparu le nouveau coronavirus qui s’est étendu à plusieurs autres pays, tandis que l’OMS a prolongé sa réunion d’urgence. Les 11 millions d’habitants de cette agglomération ne pourront sortir sans une raison particulière, ont annoncé les médias d’Etat, relayant la décision des autorités chinoises. A Washington, un porte-parole du Département d’Etat a souligné les « signes encourageants qui montrent que le gouvernement chinois a compris la gravité de ce problème ».

Tempête Gloria : Alerte rouge inondation pour les Pyrénées-Orientales et l’Aude, plus de 1.500 évacuations

« L’eau montait tellement vite qu’il a fallu partir en quelques minutes » : quelque 1.500 habitants ont été évacués mercredi dans les Pyrénées-Orientales et quelques dizaines dans l’Aude face aux débordements de deux fleuves à la suite de la tempête Gloria, qui frappe le sud de la France après avoir fait six morts en Espagne.

Pour l’OMS, « aucun doute » que les cigarettes électroniques sont nocives

Les cigarettes électroniques sont à coup sûr nocives tant pour les vapoteurs que pour ceux exposés à leurs fumées, qui peuvent causer des dommages aux fœtus et aux cerveaux des adolescents, a mis en garde dans un rapport l’Organisation mondiale de la Santé (OMS). « Il n’y a aucun doute qu’elles sont dangereuses pour la santé », a conclu cette institution spécialisée de l’ONU, tout en soulignant qu'« il est trop tôt pour fournir une réponse claire sur l’impact à long terme de leur utilisation ou de l’exposition à celles-ci ».