Rennes : Le Bricobus sort ses outils pour aider les plus démunis dans leurs travaux

MIEUX VIVRE LA VILLE La camionnette des Compagnons Bâtisseurs sillonne depuis la mi-décembre les quartiers prioritaires de la ville

Jérôme Gicquel

— 

Le Bricobus aide des personnes isolées ou aux revenus modestes à réaliser des petits travaux chez eux.
Le Bricobus aide des personnes isolées ou aux revenus modestes à réaliser des petits travaux chez eux. — J. Gicquel / 20 Minutes
  • Un atelier de bricolage mobile sillonne depuis quelques semaines les quartiers prioritaires de la ville de Rennes.
  • Les bénévoles du Bricobus aident des personnes isolées ou aux revenus modestes à réaliser des petits travaux chez eux.
  • L’association espère ainsi renforcer les liens de solidarité et d’entraide dans les quartiers.

Avec sa couleur jaune et ses autocollants flashy, la camionnette ne passe pas inaperçue en bas des tours du quartier de Maurepas à Rennes. Sorte d’atelier de bricolage mobile, le Bricobus sillonne depuis la mi-décembre les cinq quartiers prioritaires de la ville pour aider les personnes isolées ou aux revenus modestes à réaliser des petits travaux chez eux. « Ce n’est pas du dépannage mais plutôt de l’entraide », assure Cécile Liboureau.

Animatrice technique au sein des Compagnons Bâtisseurs de Bretagne, cette professionnelle du bâtiment encadre des jeunes en service civique ou des personnes en réinsertion professionnelle qui composent l’équipe de choc. Leur mission : déplacer des meubles, installer une prise électrique ou bien changer une poignée de porte chez des particuliers. Autant de petites travaux parfois complexes à réaliser pour certaines personnes. « C’est une manière d’aller au-devant des personnes isolées, de se rendre accessible et de créer du lien social », indique la jeune femme.

« Apprendre aux gens à faire soi-même »

Il y a quelques jours, Grégory a ainsi aidé une personne à fixer un miroir à son mur. Une tâche toute simple pour lui mais qui le rend très fier. « Cela me permet de mettre en pratique ma formation et cela m’aide aussi à me resociabiliser en nouant des liens avec les habitants », indique le bénévole, qui est accompagné dans sa démarche par les Compagnons Bâtisseurs.

L’association, qui dispose d’un atelier solidaire à Maurepas, ne se contente pas de réaliser des petits travaux chez les gens. A l’intérieur de son Bricobus, elle met également ses outils à la disposition des habitants et les conseille et les forme pour leurs travaux de bricolage. « Il y a aussi l’idée de leur apprendre à faire soi-même », souligne l’encadrante. Présent mardi sur la dalle Kennedy à Villejean, le Bricobus poursuit sa tournée des quartiers. Il s’installera le 31 janvier dans la matinée devant le centre social de Cleunay.