Les demandes d’asile en France ont augmenté de 7,3 % en 2019

IMMIGRATION Les expulsions d’étrangers en situation irrégulière sont par ailleurs en hausse de 19 %, avec 23.746 éloignements

20 Minutes avec AFP

— 

Une opération de police dans un camp de migrants à Saint-Herblain, près de Nantes, le 8 octobre 2019.
Une opération de police dans un camp de migrants à Saint-Herblain, près de Nantes, le 8 octobre 2019. — SEBASTIEN SALOM GOMIS/SIPA

Avec 132.614 dossiers déposés à l’Ofpra (Office français de protection des réfugiés et apatrides), les demandes d’asile ont augmenté de 7,3 % en 2019, selon les statistiques de l’immigration publiées ce mardi par le ministère de l’Intérieur.

Les principaux pays d’origine des demandeurs d’asile en 2019 étaient l’Afghanistan, la Guinée, la Géorgie et l’Albanie, les demandes provenant de ces deux dernières nations constituant une « anomalie », selon Beauvau. Les expulsions d’étrangers en situation irrégulière ont par ailleurs augmenté de 19 %, avec 23.746 éloignements.

« On est le premier pays en Europe de destination des demandeurs d’asile multiples. Et en 2019, on devrait encore être le premier pays d’Europe pour les demandes d’asile issues de ces deux nationalités, qui se caractérisent par un taux de protection faible », poursuit-on au ministère. Aux 132.614 dossiers déposés à l’agence chargée d’attribuer le statut de réfugié, comprenant les mineurs accompagnants et les réexamens, il convient d’ajouter les 39.630 personnes ayant déposé une demande d’asile en préfecture et relevant de la procédure dite Dublin, c’est-à-dire des personnes dont la demande relève du premier pays d’entrée en Europe.

La France, championne d’Europe

Depuis 2015, le nombre de demandes d’asile a explosé en France, selon un rapport de l'Assemblée nationale sur le projet de loi de finances pour 2020 : 80.075 en 2015 (+ 23,5 %), 85.726 en 2016 (+ 7%), 100.755 en 2017 (+17,5%) et 123.625 en 2018 (+22,7 %). L’année 2019 a par ailleurs vu une augmentation significative de 9,5 % du nombre de personnes ayant obtenu l’asile, avec 36.512 dossiers acceptés contre 33.330 l’année précédente.

Depuis octobre, la France a d'ailleurs dépassé l'Allemagne en nombre de demandeurs d’asile, devenant le premier pays européen. Selon une source au ministère de l’Intérieur, 120.900 demandes avaient été enregistrées en France au 17 novembre, contre 119.900 en Allemagne.