Qui est Kessy Mac Queen, l’artiste de rue qui enchante les Toulousains ?

MUSIQUE Après s’être fait connaître en chantant dans les rues de Toulouse, Kessy Mac Queen sort un single le 22 janvier et un album avant la fin de l’année

Julie Rimbert

— 

Kessy Mac Queen sort le single de son premier album le 22 janvier.
Kessy Mac Queen sort le single de son premier album le 22 janvier. — Kessy Mac Queen
  • Arrivé en France en 2003, le chanteur Kessy Mac Queen s’est lancé dans la musique en 2017 en se produisant dans la rue à Paris puis à Toulouse où il a emménagé il y a cinq mois.
  • Grâce au buzz de ces vidéos sur les réseaux sociaux, l’artiste de 33 ans s’est fait connaître du grand public.
  • Epaulé par un producteur, il sort son single Wonderful World le 22 janvier et un album de chansons originales avant la fin de l’année.

Les Toulousains qui fréquentent le centre-ville connaissent bien sa voix et son énergie débordante. Kessy Mac Queen, un chanteur non-voyant qui se produit depuis plusieurs mois dans les rues de la Ville rose, accompagné de son ampli, sort le 22 janvier le premier single d’un album qui sera disponible dans les bacs d’ici la fin de l’année.

La consécration pour ce jeune homme de 33 ans, originaire de l’île de Sainte-Lucie et arrivé en France en 2003 à Clermont-Ferrand. Après avoir appris le français en 2008, le chanteur, aveugle depuis la naissance, décide de se lancer dans la musique en 2017 en faisant des concerts dans les rues de Paris, puis de Toulouse.

Début dans la rue

« J’ai eu le déclic et pour me faire connaître, j’ai commencé à chanter à Paris au métro Châtelet-les Halles, raconte Kessy Mac Queen. Chanter en public dans la rue, c’est une super promotion, cela me fait du bien et cela rassemble les gens, provoque des rencontres ».

C’est à cette époque qu’il rencontre Driss El Hardouni, un ancien producteur devenu entre-temps restaurateur à Montauban. Ce dernier, charmé par sa voix et sa présence, décide de vendre son restaurant et de lancer sa carrière. « Quand je l’ai entendu chanter à Châtelet, cela m’a redonné envie de revenir dans la musique, confie Driss. J’ai eu un coup de cœur artistique et je trouve qu’il mérite mieux que de chanter dans la rue ».

Album en fin d'année

Installé depuis cinq mois à Toulouse, Kessy a enchaîné cet été les concerts au Casino Barrière, au Zénith comme première partie ou au restaurant La Biche sur le toit. Il prépare aujourd’hui la sortie de son premier album, aux sonorités pop soul, un peu funky, et composé de chansons originales en anglais. Le premier single, baptisé Wonderful World, sort le 22 janvier.

« Après avoir chanté dans la rue pour me faire connaître, je veux passer un cap et être considéré comme un artiste à part entière », confie le chanteur. Un deuxième single de l’album sortira en mai ou juin. Kessy Mac Queen présentera ses chansons l’été prochain dans des festivals et lors d’une tournée.