Grève contre la réforme des retraites : Pas de pénurie dans les stations-service, rassure le gouvernement

PENURIE « Quatre raffineries sur sept connaissent des difficultés temporaires dans leurs expéditions », selon le ministère

20 Minutes avec AFP

— 

Une station-service en rupture de carburant (image d'illustration).
Une station-service en rupture de carburant (image d'illustration). — FRED SCHEIBER/SIPA

Pas de stress à la pompe. Selon le ministère de la Transition écologique, la situation est « quasi-normale » dans les stations-services ce jeudi, journée d’action nationale contre le projet de réforme des retraites.

« Toutes les raffineries de France métropolitaine continuent à produire, et (…) quatre raffineries sur sept connaissent des difficultés temporaires dans leurs expéditions », indique le ministère dans un communiqué.

Aucune difficulté dans 98 % des stations-service

« Ce (jeudi) matin, seuls deux dépôts sur environ 200 connaissent des difficultés temporaires, tous les autres assurant normalement leurs expéditions (…) S’agissant des stations-service, la situation reste quasi-normale et stable avec toujours plus de 98 % des 11.000 stations-service qui ne connaissent aucune difficulté et sont normalement approvisionnées », ajoute-t-on.

La CGT, majoritaire dans la plupart des raffineries, a appelé à poursuivre les arrêts des expéditions jusqu’à ce jeudi, au moins. Les précédentes journées interprofessionnelles et l’arrêt total des expéditions du 7 au 10 janvier n’ont pour l’instant pas entraîné de pénurie massive.