Et si, après la Bretagne, l’Occitanie avait aussi son emoji sur Twitter ?

REGIONALISME L’emoji drapeau breton, apparu temporairement lundi sur Twitter, fait des envieux plus au sud

Nicolas Stival

— 

L'Occitanie aimerait avoir son emoji. Mais ce ne sera certainement pas celui-ci.
L'Occitanie aimerait avoir son emoji. Mais ce ne sera certainement pas celui-ci. — Région Occitanie / Twitter

Dans la vraie vie, le drapeau breton est déjà présent à peu près partout autour du globe. Le Gwenn ha Du inonde aussi Twitter depuis lundi. Cette initiative, qui vise à convaincre les géants du Web de valider définitivement un emoji pour l’heure temporaire (jusqu’au 9 février), a inspiré d’autres régions.

Ainsi, des internautes sudistes rêvent tout haut d’un #EmojiOccitanie pour ponctuer leurs tweets sur la beauté des Pyrénées, les déboulés d’Antoine Dupont en Top 14 ou la candidature de Guy Novès aux municipales de Leucate.

« L’emoji est entré dans le langage universel, donc la démarche nous intéresse et nous envisageons de la reproduire, explique-t-on du côté de la région Occitanie, sollicitée par 20 Minutes. Comme la Bretagne, l’Occitanie est un territoire qui possède une forte identité et nous pensons que cela peut fonctionner. »

La route est droite, mais la pente est forte, pour citer un ancien Premier ministre. Car si beaucoup de twittos prennent parti pour la croix occitane afin de les représenter dignement, la région caresse une autre idée, comme elle l’avait déjà affiché en 2018 sur Twitter lors du #WorldEmojiDay.

« Il s’agirait plutôt de créer un emoji à l’image de notre logo, qui est la combinaison de ses racines occitanes et catalanes. La région suivra donc attentivement la mobilisation engagée en Bretagne. » Même si, assure-t-elle, le document twitté en juillet 2018 est une simple illustration, et pas le projet susceptible d’être proposé un jour au tout-puissant consortium Unicode, qui valide chaque année la création de nouveaux emojis.