C'est l'heure du BIM : LR tente une sortie sur les retraites, Spike Lee président et enfants sous écrans

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)…

M.C.

— 

Christian Jacob, le président des Républicains, le 13 octobre à Paris. (Jacques Witt/SIPA)
Christian Jacob, le président des Républicains, le 13 octobre à Paris. (Jacques Witt/SIPA) — Jacques Witt/SIPA

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Réforme des retraites : « On entend enfin la droite »… En plein conflit social, les Républicains tentent de sortir la tête de l’eau

La fin de l’hibernation ? Depuis l’élection d’Emmanuel Macron, la droite peine à se faire entendre. Les Républicains ont eu du mal à se démarquer de la politique menée par l’exécutif, ne pouvant que constater la fuite de leur électorat vers La République en marche. Jusqu’à la réforme des retraites ? Inaudible lors du mouvement des « gilets jaunes », la droite espère cette fois tirer profit de l’enlisement du conflit social et des errements de la majorité.

Festival de Cannes : Spike Lee, cinéaste phare de la cause noire, nommé président du jury

Vingt-quatre heures après des nominations aux Oscars critiquées pour leur manque de diversité, le Festival de Cannes frappe fort en désignant le réalisateur américain Spike Lee comme prochain président du jury et premier Noir à occuper cette fonction. Si le plus grand festival de cinéma au monde a déjà accueilli, au sein de son jury, des artistes noirs américains comme la cinéaste Ava DuVernay en 2018 et l’acteur Will Smith en 2017, c’est une première concernant son président. « Le regard de Spike Lee est plus que jamais précieux », affirment en chœur Pierre Lescure, le président du festival, et Thierry Frémaux, le délégué général, dans un communiqué.

Les enfants qui regardent un écran le matin ont trois fois plus de risque de développer des troubles du langage

Depuis quelques années, le débat fait rage sur les écrans. Certains médecins alertent concernant les effets néfastes, sur la santé et l’apprentissage des plus petits, de ces objets omniprésents et bien pratiques (souvent utilisés comme baby-sitter gratuit). L’ Organisation mondiale de la Santé a ainsi publié, en avril 2019, un communiqué recommandant d’éviter tous les écrans pour les enfants d’1 an, et de les limiter pour les plus grands. Et si pour certains, il semble évident qu’ils grignotent le cerveau des enfants, pour d’autres, rien n’est pour l’instant scientifiquement prouvé. Voilà pourquoi l’étude publiée ce mardi par Santé Publique France pourrait intéresser plus d’un parent. En effet, elle se penche sur les liens entre exposition aux écrans et troubles du langage.