Toulouse : Ils tracent une piste cyclable en pleine nuit pour dénoncer le tout-voiture

TRANSPORTS Des militants toulousains d’ANV-Cop 21 ont effectué un « tracé militant » d’une bande cyclable dans la nuit de vendredi à ce samedi

N.S.

— 

Des activistes d'ANV-Cop 21 ont tracé une piste cyclable dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020 à Toulouse.
Des activistes d'ANV-Cop 21 ont tracé une piste cyclable dans la nuit du 10 au 11 janvier 2020 à Toulouse. — ANV-Cop 21 Toulouse

Ils trouvent que Toulouse laisse toujours trop de place à la voiture, et veulent dénoncer le « peu d’efforts mis en œuvre par la mairie et la métropole » pour développer l’usage du vélo.

« Tracé militant »

Une cinquantaine d’activistes d’Action non violente (ANV)-Cop 21 se sont réunis au centre-ville, sur les allées Paul-Sabatier, vendredi à 22 h. Ils ont « procédé au tracé militant d’une bande cyclable » sur une partie des contre-allées de cette artère.

En pleine campagne des municipales, et sur fond de réchauffement climatique, ANV-Cop 21 a choisi une cible symbolique. L’organisation l’indique dans un communiqué : « Sur cette allée de près de 50 mètres de large, la majorité de l’espace est réservée à l’automobile : deux contre-allées et un terre-plein pour le stationnement, et une double voie pour la circulation des voitures. Face à cela une unique bande cyclable de 1,5 mètre et une voie de bus. »