Angola : 41 morts dans des pluies torrentielles en moins de 24 heures cette semaine

CATASTROPHE NATURELLE Entre dimanche et lundi, au moins 41 personnes ont perdu la vie dans ces pluies torrentielles

20 Minutes avec AFP
— 
Illustration du drapeau de l'Angola.
Illustration du drapeau de l'Angola. — Sarah A. Miller/AP/SIPA

Des torrents de pluie mortels. Quarante-et-une personnes ont été tuées par des pluies torrentielles qui se sont abattues sur l'Angola  en moins de 24 heures en début de semaine, ont annoncé jeudi les autorités de ce pays.

«Les intempéries entre dimanche minuit et lundi 16h ont fait un total de 41 morts», a déclaré le ministre de l'Intérieur, Eugenio Laborinho, lors d'une conférence de presse à Luanda.

12.000 sinistrés

Près de 12.000 personnes se retrouvent sinistrées à la suite de ces très fortes précipitations, qui ont «provoqué des inondations, la destruction d'infrastructures et de plantations», selon le ministère de l'Intérieur. Les pluies ont notamment détruit 378 maisons et 12 églises, causé de très importants dégâts dans plus de 2.000 habitations et endommagé quatre ponts dans douze des dix-huit provinces du territoire angolais.

Elles ont aussi provoqué des coupures de courant et perturbé les moyens de communications. Ces précipitations interviennent après une année de «sécheresse sans précédent» dans le sud de l'Angola, qui a provoqué la mort de plus de 30.000 têtes de bétail, selon les autorités.