C’est l’heure du BIM: Ripostes de l’Iran, crash d’avion à Téhéran et autopsie de Cédric Chouviat

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)

X. M.

— 

Image de la télévision iranienne montrant les tirs de missiles contre les bases américaines en Irak le 8 janvier 2020.
Image de la télévision iranienne montrant les tirs de missiles contre les bases américaines en Irak le 8 janvier 2020. — AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

L’Iran riposte avec des roquettes contre deux bases américaines en Irak

Après l’escalade verbale, voici les premiers tirs. Au moins une douzaine de roquettes se sont abattues dans la nuit de mardi à ce mercredi sur deux bases irakiennes où sont postés des soldats américains, a confirmé le Pentagone. De son côté, la télévision iranienne affirme que Téhéran avait tiré « des dizaines » de roquettes en riposte à la frappe américaine qui a éliminé le général Soleimani la semaine dernière. « Tout va bien », a réagi sur Twitter Donald Trump, qui fera une déclaration mercredi matin. On ignore pour le moment le bilan humain de ces tirs.

Un Boeing ukrainien s’écrase en Iran faisant au moins 170 morts

C’est une véritable catastrophe et, selon les médias iraniens, il ne peut y avoir de survivants. Au moins 170 personnes ont péri dans le crash d’un Boeing 737 de la compagnie Ukraine International Airlines qui s’est écrasé mercredi matin après avoir décollé de Téhéran en direction de Kiev. Selon les premiers éléments émergeant dans les médias iraniens, l’avion s’est écrasé sur le territoire de la ville de Chahriar, à l’ouest de la métropole de Téhéran. Il aurait pris feu. Les secours sont sur place.

L’autopsie du livreur Cédric Chouviat révèle une fracture du larynx

Ses proches ne comprennent pas et veulent donc savoir. Cédric Chouviat, un chauffeur-livreur de 42 ans, père de cinq enfants, est décédé dans la nuit de samedi à dimanche à l’hôpital Pompidou, moins de 48 heures après avoir fait un malaise au cours d’une interpellation pour un délit routier, dans le 15e arrondissement de Paris. L’autopsie, réalisée lundi, a révélé « une manifestation asphyxique avec une fracture du larynx ». De nouvelles investigations médico-légales sont prévues.