Ligne SNCF Nantes-Bordeaux : Un tronçon de 103 km fermé pour un an et demi de travaux

TRANSPORTS La voie entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle doit être entièrement renouvelée

J.U.

— 

Illustration: Un train Intercités.
Illustration: Un train Intercités. — MYCHELE DANIAU / AFP

L’ampleur du chantier est aussi colossale que l’enveloppe (152 millions d’euros) qui lui est consacrée. Depuis ce lundi, un tronçon de 103 km de la ligne vétuste Nantes-Bordeaux est intégralement fermé à la circulation en raison d’importants travaux, qui dureront un an et demi. Les opérations se déroulent entre La Roche-sur-Yon et La Rochelle, jusqu’au 29 mai 2021, indique la SNCF. Les voyageurs qui voudront effectuer ce trajet, d’habitude en train Intercités, devront monter dans l’un des cars de substitution.

Le chantier, qui va permettre à la ligne Nantes-Bordeaux de se moderniser, mobilisera jusqu’à 350 personnes. Au total, quelque 237 000 tonnes de ballast, 206 km de rails ou encore 115 km de câbles de signalisation seront utilisés pour renouveler entièrement la voie. La gare de Luçon sera mise aux normes et les passages à niveau seront sécurisés. La SNCF prévient d’ailleurs de la fermeture temporaire de certains d’entre eux. Elle indique aussi que des nuisances sonores sont à prévoir, en semaine, entre 6 heures et 22 heures.

Réduire le temps de trajet

Aujourd’hui, en raison d’une « usure importante de ses constituants », la vitesse des trains a été réduite à 60 km/h au lieu des 110 à 130 km/h normalement autorisés. Après ce chantier d’ampleur, le temps de parcours entre La Roche et La Rochelle approchera de l’initial, environ 1h. Entre Nantes et Bordeaux, le trajet sera réduit à 4 heures 25, voire à 4 heures, contre un long voyage d’environ 5 heures actuellement.