Une manifestation de personnes transgenres à Los Angeles, en mars 2017.
Une manifestation de personnes transgenres à Los Angeles, en mars 2017. — ROBYN BECK / AFP

LANGUAGE

Le pronom neutre « they » désigné mot de la décennie aux Etats-Unis

Le terme était notamment en concurrence avec « selfie » et « MeToo »

Le dictionnaire américain en ligne Merriam-Webster l’avait déjà désigné comme mot de l'année 2019 en décembre dernier. Le pronom neutre « they », utilisé en anglais par les personnes qui refusent les catégories homme/femme, est maintenant le mot de la décennie 2010-2019. C’est la décision prise, vendredi à la Nouvelle-Orléans, par l’American Dialect Society, qui étudie l’évolution de la langue.

« Quand une partie fondamentale du langage comme les pronoms devient un indicateur vital des tendances de la société, les linguistes dressent l’oreille », a expliqué le linguiste Ben Zimmer, qui présidait vendredi le vote des membres de cette organisation américaine fondée en 1889.

Devant « MeToo » ou « selfie »

L’American Dialect Society avait déjà préparé le terrain, car avant de désigner « they » mot de la décennie, il l’avait choisi comme « mot de l’année » dès 2015. Concernant les dix années passées, « they » succède à «  google » pour la décennie 2000-2009, et « web » pour les années 1990-1999. Et pour 2010-2019, il a notamment battu «  BlackLivesMatter », «  MeToo », « selfie » ou encore « climate ».

Preuve de l’importance croissante de ces questions, les personnes non-binaires sont de plus en plus visibles dans les séries télévisées et le monde du spectacle. Autre illustration : Apple a aussi récemment ajouté des émoticônes « neutres », dont on ne distingue pas le genre, dans la dernière version de son système d’exploitation.