Vœux d'Emmanuel Macron : Philippe Martinez ne « voit rien de nouveau » sur les retraites

POINT MORT Emmanuel Macron a réaffirmé lors de ses vœux aux Français sa détermination à « mener à bien la réforme des retraites »

V. R. B. avec AFP

— 

Philippe Martinez, numéro 1 de la CGT
Philippe Martinez, numéro 1 de la CGT — Christophe Ena/AP/SIPA

Circulez, y a rien à voir.Philippe Martinez ne voit « rien de nouveau » dans les déclarations du président Emmanuel Macron sur les retraites lors de ses vœux mardi et « demande toujours d’arrêter le projet » de réforme des retraites, a déclaré ce mercredi le secrétaire général de la CGT dans une interview sur RMC-BFM TV.

« On a un président de la République enfermé dans sa bulle qui considère que tout va bien dans le pays », a réagi Philippe Martinez. « C’est de l’autosatisfaction », a-t-il renchéri.

Martinez veut lancer un « signal d’alarme plus fort »

« Dès lundi, on appelle à faire des assemblées générales et à rediscuter de la mobilisation », annonce le leader de la CGT. « Il faut que le signal d’alarme soit plus fort », lance-t-il. Philippe Martinez s’est dit « d’accord pour parler de la pénibilité », mais a observé que « si vous reculez l’âge de la retraite, même ceux qui effectuent des travaux pénibles vont partir plus tard ».

Le secrétaire général de la CGT a également réaffirmé qu’il « n’a pas eu d’invitation » au prochain rendez-vous avec le gouvernement le 7 janvier pour discuter de la réforme mais n’a pas exclu de s’y rendre. « On les a toutes faites », assure-t-il à propos des rencontres de concertation sur la réforme des retraites.