Grève du 23 décembre : Les partenaires sociaux seront reçus le 7 janvier par le gouvernement… Revivez la journée de lundi ...

REFORME Revivez avec nous la dix-neuvième journée de mobilisation contre la réforme des retraites

Manon Aublanc
— 
Illustration: Une bouche de métro fermée lors de la grève contre la réforme des retraites, le 6 décembre 2019.
Illustration: Une bouche de métro fermée lors de la grève contre la réforme des retraites, le 6 décembre 2019. — Philippe LOPEZ / AFP

L’ESSENTIEL

  • La grève contre la réforme des retraites se poursuit pour le dix-neuvième jour consécutif.
  • Deux jours avant les fêtes de fin d’année, le trafic est toujours très perturbé du côté de la SNCF et de la RATP.
  • Le gouvernement, qui insiste sur la poursuite de la négociation, doit présenter un programme et un calendrier, ce lundi.
  • Dimanche, Emmanuel Macron a estimé qu’il était « bon de savoir faire trêve » et appelant les grévistes « à l’esprit de responsabilité ».

A LIRE AUSSI

VIDEO

 

20 h 15 : C’est la fin de ce live, merci de l’avoir suivi avec nous sur 20 Minutes

19 h 05 : Les partenaires sociaux seront reçus le 7 janvier par le gouvernement

C'est ce qu'a annoncé Matignon ce soir.

17h15 : Trafic SNCF encore «très perturbé» mardi, 2 TGV sur 5

La circulation ferroviaire sera encore «très perturbée» mardi, en raison de la grève, avec en moyenne deux TGV sur 5, un Transilien sur 5 et quatre TER sur 10, a indiqué la SNCF lundi.

En Ile-de-France, plusieurs lignes Transilien «fermeront de manière anticipée en fin de journée» et ne rouvriront que mercredi «en début d'après-midi», prévient la SNCF, invitant les usagers à «vérifier les horaires des trains, en particulier pour leurs trajets de mardi soir».

17h05: Toutes les lignes fermées mercredi dans le métro parisien

Mercredi, à part les lignes automatiques, «toutes les autres lignes de métro seront fermées», tout comme le RER A, seul le RER B devant fonctionner sur la branche Sud, avec un train sur trois entre 12h00 et 18h00.

 

17h00 : Six lignes de métro fermées à Paris, le détail des perturbations mardi

Six lignes de métro seront encore fermées à Paris mardi, seules les lignes automatiques 1, 14 et Orlyval circulant normalement, a indiqué lundi la RATP, qui «prévoit un trafic très réduit» pour le jour de Noël.

Comme ces derniers jours, le trafic sera assuré partiellement mardi aux heures de pointe sur les lignes A et B de RER, sur les lignes 4, 7, 8, 9 et 10 du métro, ainsi que sur la 2 et la 11 le matin et sur la 3 l'après-midi. 

 

16h54: 6 lignes de métro toujours fermées mardi à Paris, trafic «très réduit» mercredi 

16h28: Notre vidéo de la manifestation surprise gare de Lyon ce lundi

 

16h10: Elle parodie une chanson pour demander «plus de trains» pendant la grève

Une jeune chanteuse, Montea, a parodié «All I want for Christmas» à l'occasion des grèves.

Car comme disait Michel Sardou, «la vie c'est plus marrant/C'est moins désespérant/ En chantant». Essayez.

 

16h00: Près de 8 millions d'euros de recettes perdus pour l'Opéra de Paris 

Depuis le début de la grève contre la réforme des retraites le 5 décembre, l'Opéra de Paris a perdu près de 8 millions d'euros de recettes de billetterie, a-t-on appris lundi auprès de l'institution. A l'affiche lundi soir, le spectacle «Le Prince Igor» à l'Opéra Bastille et le ballet «Le Parc» à l'Opéra Garnier, ont été à nouveau annulés.

«Compte tenu du droit des salariés à se déclarer grévistes jusqu'à l'heure du spectacle, l'Opéra n'a pas été en mesure d'informer plus tôt les spectateurs, ce dont il tient également à s'excuser», peut-on lire sur le site internet de la salle de spectacles qui indique les modalités d'échange de billet pour un autre spectacle de la saison ou le remboursement. A ce jour, 45 spectacles d'opéra et de ballets ont été annulés par l'Opéra de Paris.

15h17 : Fin des perturbations sur la ligne 1 du métro

 

14h58: A Bordeaux, des cheminots grévistes lancent une collecte de jouets pour Noël 

Des cheminots grévistes de quatre organisations syndicales (CGT, SUD-Rail, Unsa et FO) ont monté un stand sur le parvis de la gare Saint-Jean à Bordeaux, ce lundi. L'objectif: collecter des jouets solidaire pour les enfants, afin de les distribuer au Secours populaire, rapporte France Bleu.  

 

14h49: Manifestation à Rennes devant la permanence d'un député LREM

 

14h47: Mobilisation devant des commerces à Nation

 

14h40: Nathalie Arthaud, de Lutte Ouvrière, présente avec les manifestants gare de Lyon

 

14h30: Des stations de métro temporairement fermées sur la ligne 1

 

14h17: L'ancien footballeur Vikash Dhorasoo soutient financièrement les grévistes

L'ancien milieu de terrain de l'équipe de France de football, candidat LFI à Paris, appelle à soutenir financièrement les grévistes en participant à leurs cagnottes. 

 

14h06: «Actions inadmissibles» gare de Lyon, condamne la ministre Elisabeth Borne

Elisabeth Borne, ministre de la Transition écologique et solidaire, a réagi à la mobilisation de ce lundi gare de Lyon sur Twitter: «Le libre exercice du droit de grève n’est pas un droit à envahir, à bloquer, à intimider les voyageurs. Le quotidien de ceux qui ont besoin se déplacer est déjà suffisamment difficile pour ne pas leur faire subir de telles actions inadmissibles, que je condamne».
 

14h05: La ligne 1 du métro parisien brièvement bloquée ce lundi matin

Des manifestants ont brièvement bloqué lundi matin la circulation sur la ligne 1 du métro parisien en envahissant les quais à la station Gare de Lyon, a-t-on appris auprès de la RATP et de la SNCF.

La ligne 1, l'une des deux lignes automatiques du métro parisien, les seules qui fonctionnent normalement pendant la grève, «a été interrompue à 11h56 entre Châtelet et Nation en raison de la présence massive de manifestants à Gare de Lyon», a indiqué à l'AFP une porte-parole de la RATP sans plus de détails.

L'interruption du trafic a duré 20 minutes, a-t-elle précisé.

14h01: La présence de l'élu insoumis Eric Coquerel à la mobilisation, une «honte» pour la majorité

C'est en tout cas l'avis du député LREM d'Eure-et-Loire Guillaume Kasbarian.

Réaction semblable pour l'élu du Rhône Bruno Bonnell

 

13 h 30 : Un pourcentage historiquement faible

Si le taux de grévistes global à la SNCF était déjà passé sous la barre des 10% la semaine dernière, c'est la première que les conducteurs sont plus de la moitié à ne pas faire grève. 

13 h 20 : Les chiffres plus en détail de la SNCF

47,7% des conducteurs, 27,8% des contrôleurs et 12,3% des aiguilleurs sont en grève lundi.

Tous ces taux sont en baisse par rapport à vendredi, où 9,5% des cheminots, 58,3% de conducteurs, 32,7% des contrôleurs et 14,5% des aiguilleurs avaient cessé le travail. Au premier jour du mouvement, le 5 décembre, plus d'un cheminot sur deux (55,6%) avait été gréviste, d'après la direction.

13 h 15 : Le taux de grévistes tombe à 9,2 % à la SNCF, moins de la moitié des conducteurs sont en grève

Le taux de grévistes à la SNCF est tombé à 9,2% lundi matin, au 19e jour consécutif de la grève reconductible contre la réforme des retraites, et moins de la moitié (47,7%) des conducteurs de train étaient grévistes, a annoncé la direction.

 

13 h 05 : Situation toujours très tendue au sein de la gare

 

12h55: «La gare de Lyon bien ouverte», assure la SNCF

Selon la SNCF contactée par 20 Minutes, «la gare de Lyon est bien ouverte et les trains prévus fonctionnent». Des manifestants de la RATP ont bien pénétré dans la gare, mais la situation semble sous contrôle à l'intérieur du métro, indique-t-on. 

 

12h52: La situation devient également tendue à l'extérieur de la gare de Lyon

 

12h44: Trafic très compliqué en Ile-de-France, 229 km de bouchons

Le trafic se complique en région parisienne. Selon le site Sytadin, il y a 229 kilomètres de bouchons en Ile-de-France.

12h38: Un dispositif policier mis en place face à la mobilisation gare de Lyon

 

12h15: La SNCF dévoilera vendredi les prévisions du week-end du 28-29 décembre

Les prévisions de la SNCF pour le week-end des 28 et 29 décembre, deuxième vague de départs en vacances, seront dévoilées vendredi après-midi, a indiqué lundi le groupe ferroviaire à l'AFP alors que la grève dans les transports se poursuit.

Le plan de transport du prochain week-end de chassé-croisé, au milieu des vacances scolaires, sera communiqué vendredi vers 17h00, a fait savoir une porte-parole de la SNCF interrogée par l'AFP. Pour les jours précédents, la communication se fera au jour le jour. Le plan de transport de mardi, jour du réveillon de Noël, sera ainsi connu ce lundi vers 17h00.

La SNCF a déjà indiqué que les lignes Transilien (RER SNCF et trains de banlieue parisienne) s'arrêteraient progressivement de circuler mardi à partir de 18H00. «La circulation reprendra mercredi dans l'après-midi sur la majorité des lignes» mais «certaines lignes ou tronçons resteront fermés jusqu'au jeudi 26 décembre dans la matinée», avait-elle averti dimanche.

 

12h14: Le député insoumis Eric Coquerel présent avec les manifestants

On aperçoit l'insoumis dans cette vidéo d'un manifestant. 

 

12h03: Des cheminots manifestent également à l'intérieur du métro

Plusieurs comptes Twitter font état d'une mobilisation à l'intérieur du métro, Gare de Lyon.

 

11h41: Mobilisation des cheminots devant la maison de la RATP à Paris

De nombreux cheminots manifestent à proximité de gare de Lyon. 

 

11h33: Des personnalités appellent à soutenir financièrement la grève

Une quarantaine d'écrivains, comédiens ou encore universitaires, parmi lesquels Edouard Louis, Annie Ernaux ou Jean-Marie Bigard, ont appelé dimanche à «soutenir financièrement», via diverses cagnottes, les cheminots en grève contre la réforme des retraites, qui menace selon eux «un de nos biens communs».

«Nous sommes à nouveau aux côtés des grévistes de la RATP et de la SNCF», écrivent sur un blog de Médiapart ces personnalités, dont certaines avaient déjà lancé une cagnotte au printemps 2018, à la veille d'une grève de 36 jours sur trois mois contre la réforme de la SNCF.

 

11h21: Nicolas Dupont-Aignan veut faire de la réforme des retraites «un enjeu pour 2022»

Le président de Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan, dénonce ce qu'il considère un «scandale absolu». «Il va falloir faire de la réforme des retraites un enjeu pour 2022. Car ça peut changer beaucoup de choses sur la motivation des députés En marche pour voter cette réforme scélérate et dangereuse», a déclaré le dirigeant souverainiste lundi sur RMC et BFMTV.  «Si vous voulez annuler la réforme des retraites, ne votez pas Macron» en 2022.

9h27:  «Un programme et un calendrier de concertation» attendu ce lundi

Laurent Pietraszewski, le nouveau «Monsieur Retraites» du gouvernement doit présenter «lundi un programme et un calendrier de concertation», avec des réunions avec les partenaires sociaux début janvier, le projet étant attendu en conseil des ministres le 22.

Il mènera des discussions sur «le minimum contributif et les transitions», le secrétaire d'Etat à la Fonction publique, Olivier Dussopt, celles «sur la retraite progressive dans la fonction publique» et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, «celles sur l'emploi des seniors et la pénibilité».

9h19: La majorité prête à faire des «concessions» sur la réforme

C'est l'avis de la députée LREM Olivia Grégoire, ce matin, sur LCI:

 

8h59 : Olivier Faure critique un gouvernement incapable d'« anticiper les conséquences » de sa réforme

Olivier Faure, premier secrétaire du PS, a dénoncé, ce lundi, l’incapacité du gouvernement à « anticiper les conséquences » de sa réforme des retraites, déplorant le temps pris pour élaborer un simulateur précis pour chaque situation individuelle. « La seule chose que le gouvernement simule bien jusqu’à présent, c’est sa compétence », lance-t-il dans un entretien à Libération.

« Rendez-vous compte : il nous est dit que nous aurons un simulateur permettant de comparer les pensions actuelles et futures six mois après le vote de la loi ! On signe un chèque en blanc et six mois plus tard, on sait de combien on est débités. Qui peut accepter de telles conditions ? », demande-t-il.

Jugeant « pas très responsable de continuer à tendre le climat social pour un projet dont le gouvernement ne sait même pas anticiper les conséquences », il souhaite que celui-ci « crée les conditions d’une trêve » à l’occasion des fêtes de fin d’année, et réitère son appel à un « retrait » du projet de réforme avant de « tout reprendre » à zéro.

8h56 : A vous la parole

 

8h45 : Pour LFI, Emmanuel Macron est « démagogue »

Interrogé sur le renoncement d’Emmanuel Macron à sa future retraite de président, Eric Coquerel, député de La France insoumise, a estimé que le chef de l’Etat était « démagogue ».

Dimanche, l’Elysée a annoncé qu’Emmanuel Macron renonçait par avance à sa future retraite d’ancien président de la République, soit une indemnisation de 6.220 euros bruts mensuels. Le chef de l’Etat a également décidé de ne pas siéger à l’avenir au Conseil constitutionnel dont les anciens présidents sont membres de droit à vie, avec une indemnité de 13.500 euros.

8h37 : Yves Veyrier réclame le retrait d’un système de retraites par points

« Le système de retraites par points doit être écarté, nous devons améliorer le système actuel (…) Nous allons tout faire pour que [le gouvernement] finisse par appuyer sur le bouton 'stop' », a expliqué Yves Veyrier, le secrétaire général de Force ouvrière sur Europe 1.

 

8h23: Nos twittos ont du talent 

Petit florilège de tweets en ce lundi matin. 

 

8h20 : L’agenda du gouvernement

Laurent Pietraszewski, le nouveau « Monsieur Retraites » du gouvernement, doit présenter « lundi un programme et un calendrier de concertation », avec des réunions avec les partenaires sociaux début janvier, le projet étant attendu en Conseil des ministres le 22.

Il mènera des discussions sur « le minimum contributif et les transitions », le secrétaire d’Etat à la Fonction publique, Olivier Dussopt, celles « sur la retraite progressive dans la fonction publique » et la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, « celles sur l’emploi des seniors et la pénibilité ».

7h47 : Un peu moins de monde dans le RER

Comme tous les jours depuis le début du mouvement, notre journaliste Delphine Bancaud brave les transports parisiens pour vous faire un petit point. Et ce lundi, miracle, un peu moins de monde sur les quais et même quelques places assises.

 

7h41 : Avis aux covoitureurs

Les véhicules en covoiturage (3 personnes ou plus) sont autorisés à circuler dans les voies réservées et dédiées aux bus et taxis sur l'A1, A6a, A10 et A12, ce lundi, rappelle la préfecture de police de Paris.

 

7h38 : Très bonne nouvelle pour les automobilistes

Pour la première fois depuis le début du mouvement de grève, ça circule bien en région parisienne. Selon le site Sytadin, il y a seulement 57 kilomètres de bouchons en Ile-de-France, un trafic « faible ».

7h36 : Emmanuel Macron réclame une « trêve »

Interrogé sur la grève, ce dimanche, lors d’une conférence de presse durant son déplacement en Côte d’Ivoire, Emmanuel Macron a lancé un appel à la trêve. Estimant qu’il est « bon de savoir faire trêve », le président de la République a, depuis Abidjan, appelé « chacun à l’esprit de responsabilité », souhaitant que « triomphe l’intelligence collective ». S’il a précisé que « les mouvements de grève se justifient » et qu’ils « sont constitutionnellement protégés », Emmanuel Macron a jugé « qu’il est des moments dans la vie d’une nation où il est bon aussi de savoir faire trêve pour respecter les familles et la vie des familles ».

« Chacun comprendra que la trêve ne veut pas dire l’acceptation ou l’abandon. Mais simplement l’esprit de responsabilité est le respect dû aux Françaises et Français qui parfois sont séparés et veulent se retrouver en ce moment de fête », a ajouté le président Macron en répondant – fait rare – à une question concernant l’actualité française à l’occasion d’un déplacement à l’étranger. Le chef de l’Etat assure qu'« il n’y aura pas de trêve pour le gouvernement pendant cette période compte tenu de nos engagements et de l’importance de la situation ».

7h34 : Peu d’amélioration dans les transports parisiens

Six lignes de métro resteront fermées à Paris, ce lundi, et seules les lignes automatiques 1 et 14 ainsi que la ligne Orlyval fonctionneront normalement, a annoncé la RATP ce dimanche.

Les lignes 4, 7, 8, 9 et 10 seront assurées partiellement aux heures de pointe, les lignes 2 et 11 seront ouvertes pour la pointe du matin et la ligne 3 pour la pointe du soir, précise la régie, tandis que pour le RER, un train sur deux circulera sur la ligne A et un train sur 3 sur la ligne B en heures de pointe.

7h31 : On commence par les prévisions SNCF

Le trafic SNCF sera « toujours fortement perturbé », ce lundi, a prévenu le groupe ferroviaire. Il y aura deux TGV sur cinq, quatre TER sur 10 et un transilien sur cinq. Le trafic international sera également « perturbé » et un seul Intercité sur 4 circulera en moyenne, a précisé le groupe ferroviaire.

Mardi, veille de Noël, les lignes Transilien s’arrêteront progressivement de circuler à partir de 18h00 jusqu’à au moins mercredi après-midi, a en outre indiqué le communiqué.

7h30 : Bonjour et bienvenue dans ce live

Pas de répit en vue cette semaine pour les usagers du rail : les grévistes mobilisés contre la réforme des retraites veulent « maintenir la flamme » pendant les fêtes, tandis que l’exécutif doit annoncer, ce lundi, le calendrier des négociations qu’il prévoit en janvier. On va suivre de près cette dix-neuvième journée de mobilisation.