Tempête Fabien : L’aéroport d’Ajaccio sera fermé ce dimanche

METEO Les traversées maritimes seront également fortement perturbées

20 Minutes avec AFP

— 

L'aéroport d'Ajaccio inondé par les eaux, le 21 décembre 2019.
L'aéroport d'Ajaccio inondé par les eaux, le 21 décembre 2019. — PASCAL POCHARD-CASABIANCA

En prévision de vents tempétueux et en proie à des inondations inédites, l’aéroport d’ Ajaccio sera fermé dimanche sur décision préfectorale. Samedi à la mi-journée, l’aéroport, dont les pistes ont été inondées au cours d’une crue, a été évacué. Il restera fermé jusqu’à dimanche minuit, a annoncé la préfecture de Corse-du-Sud dans un communiqué.

La préfecture a rectifié en soirée une information diffusée plus tôt par ses services sur les réseaux sociaux, qui évoquait la fermeture de tous les aéroports corses, indiquant que seul celui d’Ajaccio serait fermé. La compagnie AirCorsica, qui assure la grande majorité des vols en hiver, a cependant communiqué sur l’annulation de tous ses trajets jusqu’à lundi.

Les traversées maritimes fortement perturbées

En concertation, la préfecture, la mairie d’Ajaccio et la Collectivité de Corse ont décidé « de fermer tous les accès pour entrer et sortir d’Ajaccio entre 21h ce soir et 9h demain matin afin d’éviter que des personnes ne se retrouvent bloquées par les inondations sur des routes impraticables », a indiqué Alain Charrier, secrétaire général de la préfecture.

Du côté de la mer, les derniers bateaux sont partis d’Ajaccio avant 16h et tous ceux prévus après cet horaire sont annulés. Dimanche, toutes les traversées au départ et à l’arrivée d’Ajaccio sont annulées et celles de lundi sont fortement perturbées.

D’importants cumuls d’eau attendus dans la nuit

Alain Charrier a décrit « une situation inédite » : « même la digue de l’aéroport prévue pour résister à une crue centennale a été dépassée. La Gravona a atteint les 630m3/seconde. C’est complètement fou », a-t-il insisté. Des cumuls d’eau « extrêmement importants » sont attendus pour la première partie de nuit, qui « combinés à la forte houle, font craindre une situation très délicate ».

La préfecture déconseille tout déplacement près des rivières. La Corse a été placée en vigilance orange « pluies-inondations » et « vague-submersion ».