Des patients posent nus dans un calendrier, le pari des associations pour lutter contre la maladie

TOLÉRANCE Chaque mois de l’année est illustré par la photo d’une personne malade afin de mettre en avant des initiatives existantes

20 Minutes avec agence

— 

Auscultation d'un patient par un médecin généraliste dans son bureau (photo d'illustration)
Auscultation d'un patient par un médecin généraliste dans son bureau (photo d'illustration) — S. ORTOLA / 20 MINUTES

Douze mois de l’année pour 12 associations qui luttent contre des maladies telles que la méningite, la maladie de Crohn ou encore le syndrome de Guillan-Barré. C’est le principe du calendrier « Les associations de patients se mettent à nu pour… », dans lequel des patients ou des aidants ont accepté de poser nu, ou presque, rapporte Le Parisien ce lundi.

Celui-ci est disponible depuis fin novembre et est vendu au prix de 20 euros. Il permet notamment de récolter des fonds « au profit intégral » des structures « qui le composent », précise le quotidien.

Sensibiliser, faire avancer, accepter

L’objectif de ce calendrier est d'« interpeller les politiques, faire avancer la recherche, la prise en charge et la qualité de vie des patients et de leur famille », précise Claude Touche, le président d’eVeDrug qui est à l’origine de cette opération mise en scène par Acteurs de santé, ajoute LCI. La photographe Nathalie Oundjian a réussi à mettre à l’aise les participants pour réaliser les clichés en noir et blanc qui le composent.

Pour les personnes photographiées, ce travail est aussi une manière de faire un travail d’acceptation de leur corps, tel qu’il est devenu. « Sur les photos, il y a une dame qui a eu une ablation du sein, un monsieur qui vit avec une poche. Il n’y a rien de vulgaire, rien de honteux, on a juste envie de dire : chapeau ! Et d’aller toujours plus loin », confie Olivier Jérôme, l’un des participants qui s’est battu contre un cancer du testicule et qui est président de l’association CerHom.