Haute-Garonne : Le département met en garde contre du démarchage abusif de téléassistance en porte à porte

ABUS Le conseil départemental de la Haute-Garonne met en garde contre le démarchage abusif d’une société qui vend de la téléassistance soi-disant avec son accord en porte-à-porte. La collectivité a porté plainte

B.C.

— 

Le département de la Haute-Garonne alerte surle démarchage abusif pour de la téléassistance. (Illustration)
Le département de la Haute-Garonne alerte surle démarchage abusif pour de la téléassistance. (Illustration) — Jessica Hill/AP/SIPA

Ces dernières semaines, des personnes âgées de Haute-Garonne se sont vues proposer d’installer chez elles de la téléassistance. Les vendeurs se sont présentés à leur porte en indiquant que leur société avait un partenariat avec le conseil départemental.

La collectivité a décidé de monter au créneau pour dénoncer ce « démarchage abusif pratiqué par une entreprise sous le nom de "Océalis" ».

Cette dernière indique dans un communiqué qu’elle n’a aucun lien avec cette société ou ses filiales « et ne cautionne aucun démarchage téléphonique ou à domicile ». Pour bénéficier de son service de Téléassistance 31, elle rappelle que tout se passe par courrier ou en ligne via son site Internet.

Le conseil départemental, qui a déposé plainte auprès du procureur de la République de Toulouse, appelle donc à la prudence et demande les personnes qui auraient pu être abusées de se signaler auprès de ses services.