Météo-France : Quatorze départements encore en vigilance orange, un septuagénaire porté disparu

VENTS VIOLENTS Vendredi soir, 23 départements étaient placés en vigilance orange

J.-L.D. avec AFP
— 
Une voiture coincée dans les inondations en France, illustration
Une voiture coincée dans les inondations en France, illustration — Daniel Cole/AP/SIPA

Météo France maintient ce samedi matin quatorze départements dans le Sud-Ouest, les Alpes et la Corse en vigilance orange, en raison principalement des vents violents et des inondations qui ont fait vendredi un mort et cinq blessés.

Placé en vigilance rouge le département des Pyrénées Atlantique est passé en jaune. L’alerte a été levée dans l’Aisne, l’Eure, l’Oise, la Seine-Maritime, la Somme et le Tarn (81), selon un bulletin du prévisionniste publiée à 6 h.

Un septuagénaire emporté par un cours d’eau

Un homme, âgé de 76 ans, a été emporté vendredi soir à Espiens (Lot-et-Garonne) par un petit cours d’eau dont le niveau avait monté en raison des intempéries, a indiqué le parquet, précisant que les recherches reprenaient samedi matin.

Le septuagénaire était sorti de chez lui pour aller chercher son courrier, qui a été retrouvé sur place par les secours. Son épouse a donné l’alerte. Les recherches ont été interrompues en fin de soirée et devaient reprendre samedi matin.

Un bilan très lourd

Les intempéries ont fait un mort sur une route à Ilharre (Pyrénées-Atlantiques) où un automobiliste de 70 ans s’est tué vendredi en fin de matinée lorsque son véhicule a percuté violemment un arbre tombé sur la chaussée.

Cinq autres personnes ont été blessées par des chutes d’arbres sur leur voiture, deux d’entre elles grièvement : un cadre de La Poste de 45 ans à Saint-Antoine-de-Ficalba (Lot-et-Garonne) et un homme de 22 ans près de Geaune (Landes). Trois autres conducteurs ont été légèrement blessés, dans les Pyrénées-Atlantiques, dans des circonstances similaires.