Orange : L’opérateur a bloqué 111 millions démarchages téléphoniques abusifs en trois mois

BLOCAGE L’opérateur affirme avoir stoppé 101 millions de communications internationales indésirables et 10 millions d’appels non-souhaités en utilisant son application mobile

20 Minutes avec agence

— 

Logo d'Orange
Logo d'Orange — Damien Meyer afp.com

Orange a indiqué ce jeudi avoir bloqué un total de 111 millions d’appels indésirables à destination de ses utilisateurs depuis septembre dernier. Dans un communiqué de presse, l’entreprise explique dans un premier temps avoir empêché 101 millions de communications téléphoniques internationales d’aboutir vers des abonnés de téléphonie fixe et mobile.

Plus de 10 millions d’appels malveillants ou de démarchage vers des mobiles ont par ailleurs été stoppés grâce à l’application Orange Téléphone, affirme la société. L’opérateur entend « permettre à ses clients de se prémunir contre le démarchage abusif, conformément à la décision de l’ARCEP du 11 juillet 2019 ».

En un an, des appels multipliés par trois

Orange Téléphone, disponible pour les smartphones sous Android et iOS, compte déjà plus d’1,5 millions d’utilisateurs parmi les clients d’Orange. Il informe sur le nom de l’entreprise appelante même si l’interlocuteur n’est pas dans les contacts du téléphone. La fonctionnalité prévient aussi les abonnés quand ceux-ci composent un numéro surtaxé.

Orange indique également lutter contre la multiplication des appels non-désirés via l’utilisation de Bloctel. L’opérateur assure faciliter l’inscription sur la liste qui permet « de ne plus être dérangés par les entreprises dont ils ne sont pas clients ». « Les appels indésirables et le démarchage illégal envahissent de plus en plus la vie privée des utilisateurs de téléphones fixes et mobiles. En un an, les appels de ce type ont été multipliés par trois », déplore l’entreprise de télécommunication.