20 Minutes : Actualités et infos en direct
INTEMPERIESLes inondations dans le Sud-Est coûteront (au moins) 390 millions d’euros

Inondations dans le Sud-Est : Le coût total des sinistres estimé à 390 millions d'euros

INTEMPERIESPlus de 42.000 sinistres ont été déclarés dans le Var et les Alpes-Maritimes après les intempéries du 22 au 24 novembre et du 1er au 2 décembre
De nombreuses caves ont été inondées, fin novembre, dans les Alpes-Maritimes et dans le Var.
De nombreuses caves ont été inondées, fin novembre, dans les Alpes-Maritimes et dans le Var. - Frederic DIDES/SIPA
Jean Saint-Marc

J.S.-M. avec AFP

Quelques semaines après un double épisode d’intempéries dans le Var et les Alpes-Maritimes, la facture est tombée. Les inondations du 22 au 24 novembre et du 1er au 2 décembre vont coûter au moins 390 millions d’euros, indique la Fédération française de l’assurance (FFA) ce vendredi.

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Les assureurs ont enregistré plus de 42.000 déclarations de sinistres liés aux inondations. Dans le détail, les dégâts aux habitations représentent le plus gros de la facture (54 %) à régler, suivis ensuite par les sinistres causés aux biens professionnels (34 %) et aux automobiles (34 %).

Un bilan encore provisoire

Ce bilan demeure toutefois provisoire, les assureurs ayant arrêté leur évaluation au 6 décembre. Le nombre de sinistres pourrait atteindre 57.000 pour les deux violents épisodes pluvieux.

En l’espace d’une dizaine de jours, deux épisodes méditerranéens de fortes pluies, d’inondations et de vent ont en effet frappé la Côte d’Azur, provoquant la mort de 13 personnes.

A titre de comparaison, les inondations des 14 et 15 octobre 2018 dans l’Aude avaient occasionné près de 29.000 sinistres pour un coût estimé global de 256 millions d’euros, précise la FFA.

Les fortes précipitations concentrées sur Béziers et sa région entre les 22 et 24 octobre 2019 ont quant à elles généré 50.000 déclarations de sinistres, pour un coût de dégâts assurés estimé à 138 millions d’euros.

Sujets liés