Grève du 11 décembre à Lyon : Electriciens et gaziers mobilisés font basculer des dizaines de milliers de foyers en heures creuses

MOBILISATION Pour protester, des électriciens et gaziers lyonnais ont acté mardi le basculement de 80.000 particuliers en heures creuses

E.F.

— 

Un compteur Linky. (Illustration)
Un compteur Linky. (Illustration) — B. Colin / 20 Minutes

Un moyen de protestation qui pourrait bénéficier à de nombreux ménages lyonnais. Mardi, dans le cadre de la nouvelle journée d'action interprofessionnelle contre la réforme des retraites, les électriciens et gaziers en grève ont acté à Lyon « le basculement en heures creuses pour 80.000 clients particuliers », indique le syndicat CGT lyonnais de l’Energie.

« Un bien de première nécessité »

Un moyen pour les personnels, mobilisés depuis des mois pour l’amélioration de leurs conditions de vie et de travail (emplois, salaire), de revendiquer « l’inscription dans la constitution que l’énergie n’est pas une marchandise mais un bien de première nécessité, dont l’accès doit être garanti à toutes et tous ».

Par cette action, qui pourrait pénaliser les fournisseurs d’énergie, les grévistes espèrent parvenir à faire entendre leur inquiétude et malaise face au projet Hercule, ​porté par EDF visant à privatiser une partie de leurs activités.