En dévoilant les contours de la réforme des retraites, Edouard Philippe a fait l'unanimité contre lui auprès des syndicats (à l'exception du Medef).
En dévoilant les contours de la réforme des retraites, Edouard Philippe a fait l'unanimité contre lui auprès des syndicats (à l'exception du Medef). — Thomas SAMSON / POOL / AFP

GREVE

Réforme des retraites : « Nous ne sommes pas fermés, mais nous sommes déterminés », affirme Edouard Philippe

Revivez avec nous cette journée de mobilisation contre la réforme des retraites  

L’ESSENTIEL

  • Après six jours de grève et de manifestations, le Premier ministre dévoile ce mercredi sa réforme des retraites et les compromis, voire les concessions, que l’exécutif est prêt à accorder pour tenter de calmer la colère.
  • La SNCF et la RATP annoncent encore un trafic « très perturbé », ce mercredi, avec notamment un TGV sur quatre en circulation et dix lignes de métro fermées.
  • L’intersyndicale composée de FO-CGT-FSU-Solidaires et de quatre organisations de jeunesse a appelé à des actions locales le jeudi 12 décembre et à une nouvelle journée de mobilisation nationale le mardi 17 décembre.

 

A LIRE AUSSI

 

VIDEO

20h59 : C’est la fin de ce live et de cette journée très riche en actu. Merci de l’avoir suivie avec toutes les personnes qui se sont succédées sur ce live. Rendez-vous demain pour suivre la mobilisation et la grève sur 20minutes.fr !

via GIPHY

20h33 : « Je suis déterminé », a conclu Edouard Philippe, face aux critiques contre sa réforme des retraites

20h29 : Alors qu’Edouard Philippe évoque en direct la perte du soutien de Laurent Berger, le secrétaire général de la CFDT dit tout le mal qu’il pense de la réforme… sur France 2

La CFDT appelle le gouvernement à « revenir en arrière » sur « l’âge d’équilibre » ce mercredi soir. « La CFDT veut que le gouvernement revienne en arrière sur cette mesure paramétrique, cette mesure d’économies » qui consiste à « faire travailler les gens plus longtemps dès 2022 et donc nous appellerons les salariés le 17 (décembre) à manifester avec nous », a déclaré Laurent Berger sur France 2.

Le premier syndicat français, qui était pourtant favorable à une réforme systémique des retraites, a estimé ce mercredi « qu’une ligne rouge a été franchie ».

 

20h23 : « Tout le monde sera gagnant » avec la réforme, assure Edouard Philippe

20h17 : Edouard Philippe défend la simplicité de sa réforme

Avec un système par points, « les Français sauront les droits qu’ils accumulent et pourront se projeter dans leur retraite bien plus facilement », explique le Premier ministre.

20h13 : « Les Français sont un peuple qui a un vrai bon sens, et avec tout ce qui se passe autour de nous, ils savent que l'on doit travailler un peu plus longtemps »

 

 

20h08 : « Nous ne sommes pas fermés mais nous sommes déterminés », affirme Edouard Philippe

« Nous allons continuer car le projet que j’ai déposé il est clair dans sa philosophie, sans un certain nombre de dispositions », continue le Premier ministre.

« Si j’étais ferme sur le principe de la réforme, je ne suis pas fermé. J’ai indiqué aux organisations syndicales qu’il y avait toute une série de points sur lesquels on peut améliorer la réforme », poursuit Edouard Philippe, qui cite la pénibilité.

 

20h : Suivez avec nous les annonces d'Edouard Philippe dans le 20 heures de TF1

Après avoir présenté à la mi-journée le contenu détailé du projet de réforme des retraites, le Premier ministre doit s'exprimer d'ici quelques minutes sur le plateau du JT de la chaîne privée.

19h34 : La CFTC appelle aussi à la mobilisation le 17 décembre

La CFDT a appelé « l’ensemble des travailleurs à se mobiliser le 17 décembre » pour que le gouvernement « renonce à toute mesure d’âge et rouvre les discussions pour un système de retraite universel réellement juste ».

« Malgré les alertes de la CFDT, le Premier ministre a imposé des mesures d’âge inutiles et injustes à travers l’instauration d’un "âge d’équilibre" dès 2022. Une ligne rouge a été franchie », juge le premier syndicat français dans un communiqué à l’issue de son bureau national.

17h57 : Bercy annonce des mesures d’aide pour les entreprises du tourisme en Ile-de-France

Pour aider les entreprises du tourisme en Ile-de-France, touchées par la grève qui dure depuis huit jours, le ministère de l’Economie a annoncé des mesures d’aide.