Ariège : 11.600 foyers privés d’électricité, la préfecture évoque « un acte de sabotage »

COURANT Selon la préfecture de l’Ariège, 11.600 foyers ont été privés de courant ce jeudi dans le département. La situation est revenue à la normale en milieu d’après-midi

N.S.

— 

Les techniciens d'Enedis sont intervenus après la coupure d'électricité. Illustration.
Les techniciens d'Enedis sont intervenus après la coupure d'électricité. Illustration. — Mourad Allili / Sipa

Pour la préfecture de l'Ariège, aucun doute : « cette coupure d’électricité est due à un acte de sabotage » commis sur des installations techniques à Foix. Dans un communiqué publié ce jeudi, les autorités rapportent qu'« environ 11.600 foyers » ont été privés de courant « entre 14h15 et 16h30 », « dans une zone située entre Tarascon-sur-Ariège et Saint-Jean-de-Verges ».

Cette dernière commune, entre Foix et Pamiers, abrite le Centre hospitalier intercommunal des vallées de l’Ariège (Chiva). Des techniciens d'Enedis ont été mobilisés pour rétablir la situation. « Les services de secours ont dû conduire plusieurs interventions en urgence, notamment pour porter secours à des personnes hospitalisées à domicile », poursuit la préfecture.

Contacté par 20 Minutes à 16 h 45, le service de communication d’Enedis a confirmé que la situation était revenue à la normale. Aucune revendication de cet acte n’avait été faite à cette heure.