Appel à témoignages : LBD, « black bloc »… En raison des violences, avez-vous peur d’aller manifester ?

VOUS TEMOIGNEZ Depuis plusieurs mois, les manifestations sont émaillées de violence et font des blessés

T.L.G.

— 

Manifestation, illustration.
Manifestation, illustration. — Olivier Coret/SIPA

Une fois encore, les manifestations des derniers jours ont été émaillées de violences. Samedi, plusieurs milliers de personnes ont battu le pavé contre la réforme des retraites, dans un contexte parfois tendu avec les policiers, à Nantes, Lyon, et Toulouse notamment. Des incidents ont eu également eu lieu à Paris pour l'acte 56 des gilets jaunes.

Jeudi, entre 800.000 (selon la police) et 1,5 million (selon la CGT) de manifestants étaient mobilisés contre le projet de loi du gouvernement. Dans la capitale, des affrontements entre des «black blocs» et des forces de l'ordre ont empêché le cortège de suivre son parcours initial. Depuis plusieurs mois, plusieurs persones ont été blessées, parfois grièvement, par des tirs de LBD ou des grenades de désencerclement utilisés par les forces de l'ordre. Des vidéos de violences policières sont également largement relayées sur les réseaux sociaux.

Dans ce contexte, avez-vous déjà, par peur, renoncé à manifester? Vous avez des inquiétudes, mais vous avez décidé malgré tout de sortir dans la rue contre la réforme des retraites ce mardi ou lors d'un prochain rassemblement? Vous êtes un habitué des manifestations mais vous trouvez que le climat dans les cortèges a changé? Votre témoignage nous intéresse. Vous pouvez répondre à ces questions dans le questionnaire ci-dessous. Vos contributions alimenteront un article sur le sujet.