Les immanquables du jour : Plus petit régime spécial de retraite, menaces sur les CRS, boxeur « grassouillet »

ACTU Ce qu’il ne fallait pas rater dans l’actualité de ce vendredi 6 décembre 2019

Floréal Hernandez

— 

Andy Ruiz lors de son succès sur Anthony Joshua à New York en juin 2019.
Andy Ruiz lors de son succès sur Anthony Joshua à New York en juin 2019. — Frank Franklin II/AP/SIPA

Il est l’heure de votre condensé d’actualité. Des immanquables à lire dans le seul train qui roule, dans les bouchons ou au coin du feu.

L’info du jour : Le plus petit régime spécial de retraite de France menacé avant son extinction naturelle

Le port autonome de Strasbourg. Le 11 janvier 2018.
Le port autonome de Strasbourg. Le 11 janvier 2018. - G. Varela / 20 Minutes

C’est un régime de retraite de niche, le plus petit de France. Au Port autonome de Strasbourg, 137 cotisants bénéficieront du régime spécial qui leur a été promis à la signature de leur contrat : un départ à 60 ans et une pension équivalant à 75 % du salaire (hors primes) touché lors des six derniers mois d’activité. A moins que le système universel voulu par le gouvernement ne vienne chambouler les choses. On vous explique d’où vient ce régime particulier et quelles menaces planent sur lui.

L’enquête du jour : Des CRS ont reçu chez eux des lettres menaçant leur famille

« A partir de maintenant, ça sera œil pour œil. Pensez à votre famille que vous laissez seule les week-ends. Pour chaque citoyen blessé, ce sera un membre de famille de FDO [forces de l’ordre] qui subira les mêmes préjudices et sans remords. » Au moins quatre policiers des CRS ont reçu jeudi, à leur domicile, des lettres anonymes menaçant leurs proches, selon plusieurs sources. Dans l’une d’elles, postée le 3 décembre et diffusée par plusieurs syndicats de police, l’auteur reproche aux policiers d’être « fiers » de blesser chaque semaine des manifestants et d’être attirés par « la violence ». « Tout doit être fait et sera fait pour identifier les auteurs de cette infamie. Je n’accepterai jamais que l’on menace ceux qui nous protègent, jusque dans leurs foyers ! » a réagi sur Twitter le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.

Le boxeur du jour : Snickers, burgers et crochets dévastateurs… Andy Ruiz, le « grassouillet » qui a secoué la boxe mondiale

Vous pouvez balancer toutes vos VHS de Rocky à la poubelle, l’Amérique tient son nouveau conte de fée version gros gnons. A la place de ce bel éphèbe de Sylvester Stallone (avant que les ravages de la chirurgie esthétique ne passent par là), on retrouve un fils d’immigré mexicain en surpoids issu d’une petite ville de Californie, à quelques kilomètres de la frontière avec le Mexique. Après avoir choqué le monde de la boxe en terrassant le Britannique Anthony Joshua (invaincu jusque-là sur 23 combats), au Madison Square Garden en juin, pour devenir le champion du monde des poids lourds WBA, WBO, IBF et IBO, Andy Ruiz (29 ans) va remettre ses ceintures en jeu pour une revanche plus attendue encore que la destitution de Donald Trump aux Etats-Unis. Le combat sera à suivre sur les antennes de RMC Sport samedi à 20h45. On vous présente cet outsider devenu champion de la catégorie de boxe la plus prestigieuse.

Le succès du jour : La société française Wonder Partners fait un carton avec ses contenus en réalité augmentée

Ses réalisations paraissent un peu magiques. Et son terrain de jeu semble immense. Créée il y a à peine deux ans, la société nantaise Wonder Partners fait un tabac avec ses animations utilisant la réalité augmentée. Souvent confondue avec la réalité virtuelle, la réalité augmentée consiste à donner vie, en 3D, à une image inerte lorsqu’on la regarde via l’écran d’un smartphone ou d’une tablette. Il suffit pour cela de télécharger une application, de scanner l’image avec l’écran, et, d’un coup, ce dragon dessiné par un enfant va se lever de la feuille et cracher du feu, cette voiture de course en photo va sortir du magazine et ouvrir ses portes, sans masquer l’environnement réel qui l’entoure. « Quand on en fait l’expérience pour la première fois, c’est l’effet wahouu, surtout chez les plus jeunes. Ils regardent derrière l’image, sur les côtés, pour essayer de comprendre ce qui se passe. C’est bluffant », expliquent Alexis Thomas et Patrick Gluck.

La vidéo du jour : Pour la boxeuse Estelle Mossely, « être performante est la manière la plus simple » de s’intégrer dans un monde d’hommes

Votre soif d’infos n’est pas étanchée ? Ecoutez notre podcast d’actualité Minute papillon!.