Les infos immanquables du jour : Forte mobilisation pour la grève, commando anti-trottinettes et fartage en or

ACTU Ce qu’il ne fallait pas manquer dans l’actualité de ce 5 décembre 2019

Laurent Bainier

— 

Le 5 décembre 2019 - La manifestation à Nantes a réuni 25.000 personnes
Le 5 décembre 2019 - La manifestation à Nantes a réuni 25.000 personnes — J. Urbach/ 20 Minutes

Que vous ayez passé ce 5 décembre à défiler, jongler avec les transports ou en RTT, voici un résumé de l’actualité du jour en cinq points.

1. L’info qui compte : Une forte mobilisation pour la grève

Nous vous avons fait suivre tout au long de la journée et partout en France la mobilisation interprofessionnelle contre la régorme des retraites. Dans son dernier bilan à 18h, l’AFP faisait état de 510.000 manifestants dans quelque 70 villes en régions. Nous nous sommes glissés dans ces cortèges à Paris, Bordeaux, Rennes ou encore à Nantes, où plus de 20.000 personnes​ ont participé à la manifestation, défilé émaillé comme dans de nombreuses villes de quelques incidents.

2. L’action du jour : 3.600 trottinettes mises hors service

Des trottinettes électriques en libre-service à Paris.
Des trottinettes électriques en libre-service à Paris. - Clément Follain / 20 Minutes

Si vous les voyez rouges, bleues ou noires, c’est que vous avez un problème de conscience sociale. Car toutes les trottinettes électriques étaient jaunes aujourd’hui pour Extinction Rebellion qui a fait de ces engins à roulettes, alternatives potentielles aux transports en commun à l’arrêt, des briseuses de grève. Le groupe activiste a mis temporairement hors service 3.600 trottinettes, vous explique-t-on ici. Ah, et si vous les voyez vertes, allez jeter un œil à cet article.

3. Le témoignage du jour : Emotion au procès du Mediator

Depuis plusieurs mois, les débats techniques occupaient le tribunal correctionnel de Paris où comparaissent les laboratoires Servier, qui commercialisaient le Mediator. Mais ce jeudi, ils ont laissé la place aux récits de victimes. Les proches de Pascale Saroléa, décédée en 2004 d’une valvulopathie après une prise de Mediator, ont raconté devant le tribunal son calvaire. « Je vais vous raconter ce qu’il s’est passé, parce que j’étais là et parce que ma mère est morte dans mes bras », a ainsi lancé la fille de la victime...

4. La polémique du jour : Un verdict « incohérent » à Viry-Châtillon?

Quatre agents de police ont été agressé samedi 8 octobre à Viry-Châtillon
Quatre agents de police ont été agressé samedi 8 octobre à Viry-Châtillon - THOMAS SAMSON / AFP

L’avocate générale avait demandé des peines de vingt à trente ans de réclusion. Il aura fallu treize heures à la cour d’assises des mineurs de l’Essonne pour statuer. Huit des 13 accusés dans l’attaque de quatre policiers à Viry-Châtillon, ont été reconnus coupables de « tentative d’homicide volontaire sur personne dépositaire de l’autorité publique » et condamnés à des peines allant de dix à vingt ans de prison. Les avocats des parties civiles déplorent un verdict « incompréhensible » et des peines qui ne sont, selon eux, pas à la hauteur du crime.

5. La botte secrète du jour : Ça farte pour les biathlètes français

Justine Braisaz va tenter d'aller chercher une médaille.
Justine Braisaz va tenter d'aller chercher une médaille. - Jure Makovec / AFP

D’abord le quadruplé des hommes, mercredi. Puis le quasi-doublé des femmes (qu’on n’a pas quasi-livé du tout, désolé, mais que vous pouvez revivre ici). Le biathlon français se porte incroyablement bien et c’est aussi grâce à eux. Eux, ce sont les farteurs, les préparateurs des skis, des techniciens tellement précieux qu’on préfère les protéger des appétits de la concurrence. Alors on vous en dit plus, mais pas trop...

Voilà, c’est tout pour aujourd’hui. Si vous avez encore des questions sur la réforme des retraites, il n’est pas trop tard pour écouter les explications de notre journaliste Nicolas Raffin. Et si vous voulez juste savoir ce qui vous attend demain, rendez-vous ici.