Grève du jeudi 5 décembre : Situation très calme dans les transports à Bordeaux

DEPLACEMENTS La gare Saint-Jean était quasiment déserte ce jeudi matin, et les trams loin d'être bondés

M.B.

— 

Très peu de monde ce jeudi matin à l'arrêt de tram Gare Saint-Jean à Bordeaux.
Très peu de monde ce jeudi matin à l'arrêt de tram Gare Saint-Jean à Bordeaux. — Mickaël Bosredon/20 Minutes

C’est peu de dire que les usagers ont pris leurs dispositions, en ce jour de grève. Que ce soit du côté de la gare Saint-Jean, ou dans le réseau de transport urbain TBM, la situation est extrêmement calme ce jeudi matin à Bordeaux.

Pas de rames de tram bondées, des quais clairsemés, et quasiment pas un chat à la gare… C’est la situation depuis 6 h ce matin. Même le TGV de 7h34 à destination de Paris, un des trois programmés aujourd’hui à Bordeaux, est parti quasiment à vide.

« Les voyageurs ont anticipé et pris leurs dispositions »

Les voyageurs ne se ruent pas non plus sur les cars mis en place par la SNCF en remplacement des TER, qui ne circulent pas du tout ce jeudi en Nouvelle-Aquitaine. « Cela fait quinze jours que l’on communique autour de cette grève du 5 décembre, je pense que les voyageurs ont anticipé et ont pris leurs dispositions » commente un agent SNCF à la gare Saint-Jean, chargé d’informer les (très) rares usagers sur place.

Keolis annonce de son côté 60 % de grévistes chez les conducteurs du réseau de transport urbain TBM. Un tram toutes les 15 minutes circule en conséquence toute la journée. Mais là aussi, les usagers semblent avoir anticipé, car s’il y avait un peu de monde, les rames étaient tout de même loin d’être bondées ce matin. « C’est presque un plaisir de prendre les transports aujourd’hui » commente un voyageur… Keolis a par ailleurs indiqué à 20 Minutes, que la situation reviendrait à la normale sur son réseau dès vendredi.

La situation était par ailleurs à peu près fluide sur les principaux axes routiers autour de Bordeaux, où aucune difficulté de circulation notable n’a été relevée dans la matinée.