VIS!ONS : Revivez les temps forts de l’after work avec nos lecteurs

VIS!ONS Ce mercredi, « 20 Minutes » a organisé un after work autour des nouveaux liens. On a parlé écologie, relations hommes-femmes et réseaux sociaux. Voici les temps forts de l'événement

M.C et H.B.
— 
Une partie de l'auditoire présent à la journée VIS!ONS.
Une partie de l'auditoire présent à la journée VIS!ONS. — Tom Herbette

Regarder, écouter, inspirer. Ce mercredi, 20 Minutes a convié ses lecteurs à son événement Visions, à la Maison des océans, à Paris. Trois heures d’échange autour de tables rondes sur les nouveaux liens. Vous n’y étiez pas ? On vous a sélectionné les temps forts.

  • La punchline : « Les femmes ont toujours parlé, là c’est qu’on a commencé à les écouter. » Lancée par Victoire Tuaillon, du podcast « Les Couilles sur la table », à propos des mouvements #MeToo et #BalanceTonPorc.
  • La prise de conscience : « Le hashtag poulpe est devenu très attractif. » Lancée par Juan Arbelaez, chef cuisinier. Dans sa cuisine, il s’efforce de lutter contre le changement climatique. Cela passe par un changement d’approvisionnement : « Le poulpe était une des recettes emblématiques d’un de mes restaurants. On en passait 1,3 tonne par mois. Il était le plus consommé en printemps et en été, mais c’est la période où il se reproduit. » Le chef propose maintenant le produit en automne et en hiver.
  • Le constat : « Il y a deux jours, j’étais au Maroc, au milieu du désert, il y avait du plastique partout. » Les tristes souvenirs de voyage de Chilla, rappeuse.
  • Le chiffre : 14. C’est le nombre de plaintes déposées par Laetitia Avia, députée LREM et rapporteure de la loi contre la cyberhaine, pour des menaces de mort qu’elle a reçues.
  • La photo : C’était l’attraction du jour ! Le Giforama a séduit tout le monde, les accros des réseaux sociaux comme les moins connectés. Reprenant le principe du photomaton, cet appareil 2.0 a permis d’immortaliser en quelques secondes le portrait des invités. Conçu par une entreprise strasbourgeoise, le Giforama (qui peut aussi se décliner en « Hurlorama ») a visiblement permis de créer du lien….



via GIPHY