Inondations dans le Sud-Est : L’Assemblée rend hommage aux trois secouristes décédés dans un crash d'hélicoptère

DRAME L’Assemblée nationale a observé une minute de silence ce mardi en hommage aux trois secouristes décédés dimanche soir, près de Marseille

20 Minutes avec AFP

— 

Des secours sur le lieu du crash d'un hélicoptère de la Sécurité civile, dimanche près de Marseille.
Des secours sur le lieu du crash d'un hélicoptère de la Sécurité civile, dimanche près de Marseille. — Clément Mahoudeau AFP

L’Assemblée nationale a observé, ce mardi, une minute de silence en hommage aux trois secouristes morts près de Marseille dans un accident d' hélicoptère, la nuit de dimanche à lundi, le Premier ministre saluant leur « engagement » et « vocation ». « Leur mort est un drame et elle nous plonge dans (la) tristesse », a déclaré Edouard Philippe au début de la séance des questions au gouvernement.

« Attachement profond de notre Nation »

« Trois Français qui avaient dédié leur vie au service des autres ont perdu la leur », venait de dire le président de l’Assemblée Richard Ferrand (LREM), en invitant députés, membres du gouvernement et personnels de l’Assemblée à une minute de silence. « A la veille de la Sainte-Barbe (patronne des sapeurs-pompiers), je tiens à rappeler l’attachement profond de notre Nation à ces engagés au service du bien commun, qu’ils soient professionnels ou volontaires bénévoles », a-t-il aussi souligné.

A son tour, Pierre Dharréville, élu PCF des Bouches-du-Rhône, a dit « avec force et humilité notre soutien et notre reconnaissance » à ces secouristes morts en mission, d’autres élus et membres du gouvernement rendant à leur tour hommage aux victimes. Ces trois occupants d’un hélicoptère de la Sécurité civile étaient partis porter secours à des habitants touchés par les intempéries sur la Côte d’Azur.