VIDEO. Rennes : Les gendarmes débloquent le dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche

PÉNURIE DE CARBURANT Le blocus du dépôt de Brest a également été levé dans la matinée

J.G.

— 

Les gendarmes ont débloqué le dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, le 3 décembre 2019, près de Rennes.
Les gendarmes ont débloqué le dépôt pétrolier de Vern-sur-Seiche, le 3 décembre 2019, près de Rennes. — C. Allain / 20 Minutes

Une partie des stations-service d’Ille-et-Vilaine va pouvoir être réapprovisionnée dans la journée. Bloqué depuis jeudi soir par des entrepreneurs du BTP, le dépôt pétrolier de Vern, au sud de Rennes, a été libéré dans la nuit de lundi à mardi par les gendarmes.

Sur décision de la préfète d’Ille-et-Vilaine, les forces de l’ordre sont intervenues à partir de 4h du matin. Quelque 140 militaires ont été mobilisés pour déplacer la quarantaine d’engins de chantier qui bloquaient les accès du dépôt pétrolier « qui sera à nouveau opérationnel dans quelques heures », indique la préfecture. Deux personnes ont été placées en garde à vue au cours de l’opération qui « s’est déroulée dans le calme », précise la préfecture.

Le blocus levé à Brest mais pas à Lorient

Suite au blocage des trois principaux dépôts pétroliers de la région (Vern-sur-Seiche, Brest et Lorient), la pénurie de carburant s’est généralisée dans la Bretagne ces dernières heures avec de très nombreuses pompes à sec. « Les stations du département vont pouvoir être à nouveau progressivement approvisionnées », précise la préfecture d’Ille-et-Vilaine.

Ce mardi en fin de matinée, les entrepreneurs du BTP ont également levé le blocus du dépôt de Brest. A Lorient en revanche, le blocage est toujours en cours.