Les infos immanquables du jour : Attaque terroriste à Londres, cardinal Barbarin et hiver calendaire

ACTU Ce qu'il ne fallait pas rater dans l'actualité de ce vendredi 29 novembre 2019

B.V.

— 

Londres a une nouvelle fois été la cible d'une attaque terroriste
Londres a une nouvelle fois été la cible d'une attaque terroriste — SIPA

Fin de semaine dramatique à Londres, où une attaque terroriste a eu lieu vendredi après-midi. 20 Minutes vous résume dans ses immanquables tout ce qu'il faut savoir sur cette attaque. Mais on vous parle aussi de Cop 25, du procès du cardinal Barbarin et de la froideur qui nous attend dans les jours prochains.

Le drame du jour : La piste terroriste confirmée par Scotland Yard à Londres, le suspect a été tué 

L'horreur en plein Londres. Une nouvelle fois, comme 2017, le célèbre London Bridge a été la scène d'une attaque terroriste, vendredi en début d'après-midi. Plusieurs personnes ont été blessées « gravement » au couteau, selon le maire de Londres, et la zone a été évacuée. Selon le commissaire adjoint de Scotland Yard, Neil Basu, la piste terroriste est confirmée et l’homme a été abattu. Le suspect portait une fausse veste explosive.

Le procès du jour : « Accuser un innocent, ce n'est pas défendre une cause», plaide l'avocat du cardinal Barbarin

Quelques heures avant, l’avocat général a demandé la relaxe du cardinal Barbarin, jugé en appel pour non-dénonciation d’agressions sexuelles. Mais ça n'a pas empêché son avocat, Jean-Félix Luciani, de déclarer que son client était « un homme innocent » lors de sa plaidoirie. « J’ai entendu de la douleur, j’ai saisi cette douleur, affirme l’avocat, s’adressant aux victimes présumées du père Preynat, assises sur les bancs des parties civiles. Mais les hommes ne sont pas des symboles. Celui-ci ne mérite pas le pilori qu’il subit depuis des années ». Le 7 mars, Philippe Barbarin avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour ne pas avoir dénoncé à la justice, en 2014-2015, les agressions sexuelles commises sur des scouts (entre 1972 et 1991). L’arrêt de la cour d’appel de Lyon doit être rendu le 30 janvier.

Le point météo du jour : Pourquoi l’hiver météo ne correspond pas exactement à l’hiver calendaire ?

De fortes chutes de neige précoce se sont abattues en Auvergne Rhône-Alpes jeudi. Illustration ici dans l'Ain le 16 novembre 2019?
De fortes chutes de neige précoce se sont abattues en Auvergne Rhône-Alpes jeudi. Illustration ici dans l'Ain le 16 novembre 2019? - E. Frisullo / 20 Minutes

C'est LA question que tout le monde se pose. Ou en tout cas se posera demain quand il ferait au moins -8.000 au réveil. Ce n’est pourtant pas encore l’hiver. Enfin si. Enfin, pas pour tout le monde. Si sur votre calendrier vous trouvez bien le solstice d’hiver au 22 décembre, pour les prévisionnistes de Météo France, l’hiver commence en fait le 1er décembre. Marion Pirat, prévisionniste à Météo-France, vous explique pourquoi.

Le portrait du jour : Chevalier blanc ou marionnette de Moscou, qui est vraiment Youri Ganus, le chef de l’agence antidopage russe ?

Un homme qui mérite à être connu. Même si on a du mal à lire dans son jeu. Nommé à l'été 2017 à la tête de l'antidopage russe, Youri Ganus surprend par ses propos offensifs envers son propre pays et son désir de faire table rase du dopage d'Etat découvert après les JO de Sotchi en 2014. Mais son attitude débonnaire et son franc-parler font craindre aux autorités antidopage internationales un double jeu de la Russie pour éviter d'être sanctionnée par l'AMA

Le fake-off du jour : Pourquoi la comparaison du RN entre les revenus d’un agriculteur et d’un migrant est bancale

D'un côté, un agriculteur à moins de 350 euros par mois, de l'autre, un migrant à 600 euros. Telle est la comparaison relayée par Julien Odoul, membre du bureau national du Rassemblement national pour dénoncer une prétendue « préférence étrangère ». On vous explique pourquoi cette comparaison est bancale. 

C'est tout pour aujourd'hui. Si ça ne vous suffit pas, on vous invite à vous brancher sur notre podcast « Minute Papillon ! ». Aujourd'hui, on cause du podcast « Chiffon » à « La Base » des fringues