Marseille : Non, la passerelle de Plombières ne menace pas de s’effondrer… « Le béton se dilate, c’est normal »

FAKE OFF Selon une « fake news », le viaduc de Plombières, à Marseille, menace de s’effondrer. C’est totalement faux, explique la direction des routes et des ponts du département

Jean Saint-Marc
— 
La passerrelle de Plombières ne présente en réalité aucune inquiétude
La passerrelle de Plombières ne présente en réalité aucune inquiétude — Faceboook / Montage 20 Minutes
  • Un post viral publié sur Facebook dénonce un soi-disant "risque d’effondrement" du viaduc de Plombières, dans les quartiers Nord de Marseille.
  • L’espace vide entre les deux travées est parfaitement normal. Il permet au pont de se dilater ou se rétracter en fonction des changements de température.

La paranoïa des ponts s’empare de la passerelle de Plombières. Un post Facebook publié le 27 novembre affirme que ce viaduc routier, situé dans les quartiers Nord de Marseille, menace de s’effondrer. « Ne prenez plus la passerelle de Plombières et évitez de passer dessous au niveau du KFC, risque d’effondrement. La passerelle a bougé de plusieurs centimètres », écrit une internaute.

En deux jours, son message a été partagé 2.000 fois et commenté à 67 reprises. Il est accompagné d’une photo, où l’on voit un trou de quelques centimètres entre deux parties du pont.

FAKE OFF

Cette situation est en réalité totalement normale, comme le précisent d’ailleurs plusieurs internautes qui ont commenté le post. L’espace entre les deux travées est en réalité celui du joint de dilatation. On peut voir ce joint, en forme de peigne, quand on emprunte le pont.

« La passerelle "bouge", effectivement, car sur une telle longueur, le béton se dilate ou se rétracte selon les températures, explique à 20 Minutes la direction des routes et des ponts du département. C’est une disposition constructive habituelle et normale, il n’y a donc aucune inquiétude sur cet ouvrage. »

« Pas de défaut structurel »

Le viaduc de Plombières, long de 1193 mètres, appartient à la catégorie des « ponts sensibles », explique également le Conseil départemental. Il est donc contrôlé tous les six ans par un prestataire extérieur. La dernière inspection détaillée, en 2014, a indiqué que le viaduc de Plombières « ne présentait pas de défaut structurel. » La prochaine visite est programmée en 2020. « Il est bien évident qu’entre chaque visite, le viaduc est suivi régulièrement, avec un patrouillage régulier et des visites annuelle et triennale », précise le département. Rassurant.