Pyrénées : Grâce à la neige précoce, la saison démarre

TOUT SCHUSS Les abondantes chutes de neige de ces dernières semaines permettent à des stations des Pyrénées d'ouvrir leur domaine dès ce week-end

20 Minutes avec AFP

— 

Illustration des stations de ski dans les Pyrénées.
Illustration des stations de ski dans les Pyrénées. — FRED SCHEIBER / 20 MINUTES
  • La saison débute cette année plus tôt dans les Pyrénées, grâce à des chutes de neige généreuses.
  • L’an dernier, les stations avaient reporté leur ouverture.
  • Avec le changement climatique, les professionnels restent prudents quant à la suite du programme.

Un tiers des stations de ski des Pyrénées ouvrent leurs domaines ce week-end, grâce à l’arrivée précoce de la neige et du froid. Une bonne nouvelle pour le massif montagneux qui avait connu l’an dernier une saison en demi-teinte par manque de chute de neige.

« Cela faisait quelques hivers que nous n’avions pas eu un démarrage aussi précoce, avec de fortes précipitations et des plages de froid qui ont permis de produire beaucoup de neige de culture », s’enthousiasme Blandine Vernardet, directrice adjointe du Grand Tourmalet, dans les Hautes-Pyrénées, qui ouvre ses portes samedi.

Conditions parfaites

« Ça ne peut pas mieux débuter. Les conditions sont parfaites et la moitié du domaine ouvert l’est sur de la neige naturelle », confirme Eric Charre, directeur de Porté-Puymorens, qui a ouvert son domaine dès le 16 novembre.

Les saisons se suivent et ne se ressemblent pas puisque en 2018, la majorité des stations avaient repoussé leurs dates d’ouverture. Malgré une bonne activité en février, le massif pyrénéen avait enregistré une chute de fréquentation, allant même jusqu’à une baisse de 25 % pour Superbagnères.

Prudence sur l’ensemble de la saison

Malgré ce bon début de saison, les professionnels ne s’emballent pas. « Avec la variabilité de notre activité, c’est impossible de compter sur une saison future pour amortir une saison moyenne ou mauvaise », assure Claude Weiss, responsable commercial de Gourette et de la Pierre Saint Martin.

Le changement climatique a aussi un impact sur l’économie des stations. « On peut très bien avoir dix degrés en janvier, avec le vent qui change trois fois de direction en une journée, détaille Eric Charre. Ce sont des phénomènes que l’on voit augmenter ces dernières années. On a besoin d’une réactivité sans faille parce que tout peut changer en très peu de temps ».

Les Pyrénées devraient connaître un nouvel épisode neigeux ce week-end, suivi d’une chute des températures en début de semaine prochaine, selon Météo France. Le massif représente environ 10 % du marché du ski français.