Intempéries dans le Sud-Est : Un pêcheur toujours recherché à Cassis, trois jours après sa disparition

INTEMPERIES Cet homme de 44 ans était à la pêche à pied quand la tempête s’est levée, samedi soir. Les gendarmes le recherchent depuis cette date, avec de moins en moins d’espoir

J.S.-M.

— 

Les plongeurs de la gendarmerie sont sur place, ce mardi.
Les plongeurs de la gendarmerie sont sur place, ce mardi. — M. Allili / SIPA

Les heures passent, l’inquiétude grandit. Un pêcheur​ est porté disparu depuis samedi soir, à Cassis, dans les Bouches-du-Rhône. Cet homme de 44 ans était parti à la pêche à pied quand il a été surpris par une violente tempête. Son frère a alerté les secours dans la foulée. Ce mardi, la gendarmerie entame le troisième jour de recherches.

Les plongeurs vont se rendre en contrebas du parking où sa voiture a été découverte, pour sonder les eaux, autour des rochers. Ce lundi, un hélicoptère a patrouillé dans la zone, tout comme les bateaux de la SNSM (Société nationale de sauvetage en mer). Un chien a également été utilisé. En vain.

« Les chances de le retrouver en vie s’amenuisent »

Comme le rappelle une source à la gendarmerie nationale, « plus les heures passent, plus les chances de le retrouver en vie s’amenuisent. » Les intempéries dans le Sud-Est, ce week-end, ont déjà fait quatre morts.

Dans le Var, deux personnes restent toujours portées disparues. Les recherches n'ont toujours pas permis de retrouver un septuagénaire sorti inspecter, en pyjama, sa maison à Saint-Antonin-du-Var et pour lequel la gendarmerie a organisé en vain une battue avec l'appui d'un hélicoptère, de chiens et de nombreux bénévoles. Un homme qui avait pris sa voiture entre Saint-Maximin-la-Sainte-Baume (Var) et Seillons-Source-d'Argens samedi, n'a également plus donné signe de vie depuis. Des appels à témoin ont été lancés par la gendarmerie du Var.