C'est l'heure du BIM : Vigilance dans le Sud-Est, le pape « préoccupé » par l’énergie nucléaire et cri démocratique à Hong Kong

ACTUALITES « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu'il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d'information matinal (BIM)...

M.C.

— 

Une rue inondée au Muy (Var), le 24 novembre 2019.
Une rue inondée au Muy (Var), le 24 novembre 2019. — AFP

Vous avez manqué les infos de ce début de matinée ? On vous a concocté un récap pour vous aider à y voir plus clair.

Intempéries : Deux départements en vigilance orange pour risque de crues

Deux départements, le Var et le Puy-de-Dôme, ont été placés en vigilance orange en raison du risque de crues importantes, a indiqué lundi Météo France dans son bulletin de 6h. Les deux départements ont été placés en « vigilance orange inondation » en raison d’une « crue importante de l’Allier » dans le département auvergnat, et d’une « crue notable avec débordements significatifs » en aval de l’Argens dans le Var, a précisé Météo France.

Fukushima : L’énergie nucléaire suscite la « préoccupation », dit le pape

Le pape François a évoqué lundi la « préoccupation » suscitée par l’usage de l’énergie atomique, et appelé à une mobilisation renforcée pour aider les victimes du séisme, du tsunami et de la catastrophe nucléaire de 2011 au Japon. Au troisième jour de son voyage au Japon, François a écouté à Tokyo les témoignages de victimes du séisme sous-marin de magnitude 9,0 qui le 11 mars 2011 a soulevé dans le nord-est du Japon une gigantesque vague dans laquelle plus de 18.500 personnes ont été emportées. La vague a aussi heurté de plein fouet la centrale atomique de Fukushima, provoquant le pire accident nucléaire depuis celui de Tchernobyl (Ukraine) en 1986.

Elections à Hong Kong : Victoire écrasante des pro-démocratie

Les candidats pro-démocratie se dirigeaient vers une victoire écrasante aux élections locales à Hong Kong, au lendemain d’un scrutin largement conçu comme un référendum sur la gestion par le gouvernement pro-chinois de mois de contestation violente. Le dépouillement était en cours dans la matinée après une participation record, mais des décomptes partiels laissaient penser que les candidats appelant à une ouverture démocratique devaient rafler bien plus de sièges que prévu, sur les 452 en jeu. La cheffe de l’exécutif Hong Kong Carrie Lam a déclaré lundi que son gouvernement souhaitait « écouter humblement » la population. « Le gouvernement écoutera certainement humblement les opinions des citoyens et y réfléchira de manière sérieuse », a-t-elle déclaré dans un communiqué publié par le gouvernement. « Quoi qu’il arrive, Hong Kong fait partie de la Chine, dont il est une région administrative spéciale », a cependant martelé le ministre chinois des Affaires étrangères, Wang Yi.