Intempéries dans le Sud-Est : Var et Alpes-Maritimes en vigilance rouge pluies et inondations

METEO Un nouvel épisode de fortes pluies devrait arriver sur le Var et les Alpes-Maritimes en fin d’après-midi ce samedi

R.G.-V. avec AFP

— 

Les inondations sont nombreuses sur aux intempéries de la nuit, comme ici dans l'Hérault.
Les inondations sont nombreuses sur aux intempéries de la nuit, comme ici dans l'Hérault. — PASCAL GUYOT / AFP

Météo France a placé le Var et les Alpes-Maritimes en vigilance rouge pluies et inondations, ce samedi. De très fortes précipitations occasionnant la montée de plusieurs cours d’eau sont attendues. Soumis à un épisode méditerranéen d’intempéries, « les affluents de l’Argens, les fleuves côtiers (la Giscle, le Loup, la Siagne…) réagissent très fortement depuis ce samedi matin », écrit Météo-France dans son bulletin de 16h00. L’organisme de surveillance météo attend « un pic de crue ce soir et dans la nuit de samedi à dimanche ».

Avant cela, Météo France ne s’était pas trompée en plaçant, vendredi, une dizaine de départements du pourtour méditerranéen et de la vallée du Rhône en vigilante orange, notamment pour de fortes pluies et des risques d’inondations. Dans le Var​ les pompiers et pompières ont procédé à des évacuations préventives. A Hyères, dans le quartier de l’Oratoire, 600 personnes ont été évacuées, comme des résidences et un camping à Fréjus, où le quartier de La Palud est interdit d’accès, et à Roquebrune-sur-Argens.

C’est d’ailleurs dans le Var, à Saint-Antonin-du-Var, qu’un homme est activement recherché près d’un cours d’eau en crue. Samedi dès l’aube, pompiers et gendarmes ont commencé à sonder les cours d’eau à proximité du domicile du septuagénaire. L’homme, visiblement désorienté, a été porté disparu à 6 heures, selon la préfecture, confirmant une information d’Europe 1.

Électricité coupée, lignes de trains interrompues

A la mi-journée, 2.400 foyers sont privés d’électricité sur les communes d’Hyères, Salernes, Entrecasteaux, Puget-sur-Argens et Roquebrune-sur-Argens, selon la préfecture. L’axe SNCF Saint-Raphaël-Les Arcs-Toulon a été coupé en raison d’inondation des voies. Dans un communiqué, la préfecture du Var prévient : « Dans un contexte de sols saturés, les cours d’eau finiront par réagir fortement. »

Cinq autres départements (Gard, Ardèche, Vaucluse, Bouches-du-Rhône, Haute-Loire) sont toujours concernés par une alerte orange inondation, orages ou vents violents. L’épisode méditerranéen en cours depuis vendredi après-midi a aussi provoqué des dégâts à Nice, où les pompiers et pompières ont été appelés pour des chutes d’arbres et des inondations de locaux. La rupture d’un mur de soutènement a obstrué la voie d’accès à une résidence de dix habitants, relogés par la mairie. Des pompiers et pompières vérifiaient samedi matin que personne ne manquait à l’appel.

Un nouvel épisode cet après-midi dans le Sud-Est

L’Hérault et la Lozère ne sont plus en alerte orange. A Montpellier, quelques axes ont été coupés à la circulation le long du Lez. Dans le Gard, 90 habitants de Saint-Ambroix, au bord de la Cèze, ont été évacués à titre préventif dans un gymnase samedi matin. Après une accalmie en début d’après-midi, l’activité orageuse et pluvieuse devrait reprendre vers 16 heures dans le Var et les Alpes-Maritimes, annonce Météo-France.

Ces fortes précipitations, continues depuis vendredi, seront génératrices de crues importantes, notamment sur le département du Var samedi, prévoit Météo-France. Dans les départements placés en vigilance orange aux vents violents (Savoie, Drôme et Loire), le vent continuera à souffler jusqu’à la mi-journée sur les hauteurs du Massif central, avec 100 à 120 km/h attendus sur le plateau ardéchois et les hauteurs du Pilat, et plus de 100 km/h possible par moments sur l’agglomération de Saint-Etienne et la vallée du Gier en descendant vers Givors.