Marche contre les violences sexistes et sexuelles : Revivez la marche #NousToutes dans les rues de Paris

LIVE Suivez avec nous en direct la grande marche contre les violences sexistes et sexuelles ce samedi 23 novembre à Paris

L. Gam

— 

La manifestation parisienne contre les violences sexistes et sexuelles, le samedi 23 novembre 2019.
La manifestation parisienne contre les violences sexistes et sexuelles, le samedi 23 novembre 2019. — Alain JOCARD / AFP

L’ESSENTIEL

  • Comme l’an dernier à la même époque, le collectif #NousToutes organise ce samedi 23 novembre une marche contre les violences sexistes et sexuelles.
  • A Paris, le cortège partira de la place de l’Opéra pour rallier Nation tandis que des défilés sont prévus dans une cinquantaine d’autres villes de France.
  • L’an dernier, la marche avait rassemblé 12.000 manifestants arborant des rubans mauves, selon la police.

A LIRE AUSSI

 

19h50 : Nous fermons ce live. Merci d'avoir suivi cette mobilisation avec nous.

19h46 : Les marches sont désormais terminées dans la trentaine de villes où elles avaient lieu. Elles ont rassemblé 150.000 participantes selon les organisatrices.

 

Cette mobilisation survient juste avant la clôture lundi du Grenelle contre les violences conjugales, lancé début septembre pour tenter d’enrayer le fléau des féminicides. Le Premier ministre Édouard Philippe, accompagné d’une douzaine de membres du gouvernement, doit y annoncer ou confirmer une quarantaine de mesures, dont celles dévoilées au lancement de ce chantier le 3 septembre.

Parmi les initiatives attendues : l’inscription dans la loi des violences psychologiques, afin de mieux les repérer et sanctionner.

 

19h27 : Un concert gratuit pour clore la manifestation.

La scène installée place de la Nation accueille un concert qui réunit notamment Clara Luciani, Amel Bent, Yael Naïm et Juliette Armanet.

 

19h10 : Alors que le cortège parisien se disperse, les organisatrices interpellent Emmanuel Macron pour des décisions fortes dans la lutte contre les violences sexistes. Dans la manifestation, le chiffre d’un milliard d’euros dévolus à ce combat revenait souvent.

 

18h49 : Le communiqué des organisatrices revient sur les mesures attendues après le Grenelle des violences conjugales.

 

18h45 : Dans la bande-son de cette marche, la chanson Balance ton quoi d'Angèle a également eu beaucoup de succès.

 

18h22 : A Paris, place de la Nation, les organisatrices prennent la parole pour saluer la mobilisation et rappeler les exigences du mouvement pour lutter contre les violences et discriminations sexistes.

 

17h57 : 150.000 manifestantes dans toute la France selon les organisatrices

Le collectif #NousToutes estime que « la plus grande marche de l'histoire de France contre les violences» sexistes et sexuelles a rassemblé quelque 150.000 personnes dans toute la France.

Selon un comptage du cabinet Occurrence pour un collectif de médias, la marche parisienne a rassemblé 49.000 personnes. L'an passé, près de 50.000 personnes avaient participé à ces marches dont 30.000 à Paris selon les organisatrices.

17h52 : La Marche parisienne arrive à destination

Le cortège arrive place de la Nation, lieu d'arrivée de la marche. Des animations et de sprises de paroles y sont prévues.

17h28 : Le collectif #NousToutes salue « la plus grande marche de l'histoire de France contre les violences » sexistes.

17h00 : Mobilisation massive à Paris

49.000 manifestantes se sont réunies aujourd’hui à Paris selon le comptage Occurrence pour un collectif de médias. En 2018, elles étaient entre 8.000 et 30.000 selon les sources policières et les organisatrices.

16h48 : Une « humoriste » infilitrée

Plusieurs participantes ont noté la présence dans le cortège parisien d'une « humoriste » vidéo habituée des séquences malaisantes.

16h43 : Christina Taubira a apporté son soutien à la manifestation

L’ancienne ministre de la justice a réagi sur France Info : « Il est essentiel de changer la loi pour protéger les enfants dont la maman a été tuée par leur père. Il faut déchoir systématiquement les pères condamnés de leur autorité parentale et non les suspendre, comme c’est le plus souvent le cas. Aussi, nous demandons la levée de facto de l’obligation alimentaire à l’adresse des pères meurtriers. Celle-ci contraint aujourd’hui les enfants à prendre en charge financièrement leur père. »

16h30 : Plusieurs personalités participent à la manifestation.

 

15h42 : Comme l'an dernier, les slogans sont inventifs.

 

15h37 : En attendant les premiers chiffres pour le cortège parisien, notre journaliste sur place Aude Lorriaux note qu'il y a plus de monde que l'an dernier.

 

15h24 : Des Femen se sont glissées dans le cortège parisien

 

15h13 : A Montpellier, les « gilets jaunes » soutiennent la cause #NousToutes

 

15h09 : L'ambiance est particulièrement pacifiste pour l'heure

 

15h : A Lyon, avant le départ du cortège #NousToutes #JeMarcheLe23, un happening organisé par l'association lyonnaise Filactions, avec des femmes toutes vêtues de blanc

 

14h57 : A Rennes, la foule aussi est compacte 

 

14h54 : A Valenciennes, défilé en musique et avec chorégraphies

 

14h50 : A Montpellier, un cortège se forme également

 

14h30 : Le temps pourri n'empêche pas les rassemblements. A Paris, le cortège est bien dense

 

14h04 : Pour celles et ceux qui voudraient rejoindre un cortège #NousToutes, la carte des mobilisations partout dans l'Hexagone

 

14h : Notre journaliste @CousinMathilde est en bonne place dans le cortège pour vous faire vivre au plus près la manif parisienne

 

13h50 : A Lyon, le départ est prévu à 15 heures

 

13h45 : Place de l'Opéra, des centaines de manifestantes sont déjà rassemblées

 

13h40 : A Toulouse, le cortège prend forme également

 

13h20 : Les manifestantes commencent à affluer.

 

13h10 : En attendant le départ des différentes marches #NousToutes partout en France, écoutez l'intervention de Clémentine Autain, de LFI ce matin qui sera dans le cortège parisien

 

Bonjour à toutes et à tous et bienvenue sur ce live pour suivre la marche contre les violences sexistes et sexuelles. Le départ est prévu à 14 heures place de l’Opéra, à Paris.