Dans la Drôme, 25.000 poulets meurent après le vol de carburant du groupe électrogène de la ferme

MALVEILLANCE Cette ferme de la Drôme, sans électricité depuis l'épisode neigeux, avait dû installer un groupe électrogène pour chauffer le bâtiment accueillant les poulets

E.F.

— 

Illustration d'un élevage de poulets.
Illustration d'un élevage de poulets. — G . VARELA / 20 MINUTES

Le préjudice est estimé à 100.000 euros. Dans la nuit de mardi à mercredi, un éleveur de Saint-Paul-Lès-Romans, dans la Drôme, s’est fait voler une grosse partie du carburant présent dans son groupe électrogène. L’appareil avait été installé par le fermier, privé d’électricité depuis l’épisode neigeux du 14 novembre, pour chauffer les bâtiments de l’exploitation agricole abritant ses 170.000 poulets.

A la suite du siphonnage du groupe électrogène, privé de 200 litres de carburant, 25.000 volailles, privées de chaleur, sont mortes, rapporte Le Dauphiné Libéré. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie de Romans-sur-Isère.